Discussion:
ascii art
(trop ancien pour répondre)
K7+2lap
2007-10-09 18:41:18 UTC
Permalink
Raw Message
Bonsoir à tous !



(Juste pour sourire...)



J'ai trouvé cet après-midi une dizaine d'ASCII arts faits chez moi, il y a
25 ans. Il s'agit de mes enfants. Cela a été fait avec une imprimante à
aiguilles, modifiée de 5" à 8", et modifiée avec un photo détecteur sur la
tête d'impression, et pilotée par un ordinateur de ma conception (autour de
deux 6800)



Cela se passe là : http://pichotjm.free.fr/ascii_art/ascii.html



JMP
Nina Popravka
2007-10-09 18:44:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Cela se passe là : http://pichotjm.free.fr/ascii_art/ascii.html
C'est émouvant :-)))))
Le plus affreux, c'est que les petits (qui doivent être trentenaires)
sont peut-être devenus informaticiens...
--
Nina
moi-même
2007-10-09 20:16:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nina Popravka
C'est émouvant :-)))))
Le plus affreux, c'est que les petits (qui doivent être trentenaires)
sont peut-être devenus informaticiens...
je miens (dans les mêmes âges), je leur ai offert un CD repiqué d'une bande
d'un magnéto quand ils avaient 3/4 ans.

Accueil mitigé ...
Jerome Vernet
2007-10-09 20:19:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by moi-même
je miens (dans les mêmes âges), je leur ai offert un CD repiqué d'une bande
d'un magnéto quand ils avaient 3/4 ans.
Accueil mitigé ...
Arf.... J'ai eu ça de mon père cet été. Ca fait bizarre !
--
-----
Jerome Vernet
Petite Collection de vieux micros
http://perso.orange.fr/jerome.vernet/
moi-même
2007-10-11 19:04:55 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jerome Vernet
Post by moi-même
je miens (dans les mêmes âges), je leur ai offert un CD repiqué d'une
bande d'un magnéto quand ils avaient 3/4 ans.
Accueil mitigé ...
Arf.... J'ai eu ça de mon père cet été. Ca fait bizarre !
et à Noël j'ai fait plus méchant mais moins technique :

tous leurs cahiers de l'école primaire

Accueil encore mitigé ...
Le Moustique
2007-10-11 19:26:35 UTC
Permalink
Raw Message
Post by moi-même
tous leurs cahiers de l'école primaire
Accueil encore mitigé ...
Mes parents m'ont fait le coup pour mes 40 ans.
Je leur ai aimablement proposé de les reprendre, sinon je les brûlais
sur place (les cahiers, pas les parents...). Apparemment ils tenaient à
leur salon... :-D
--
/)
-:oo= Guillaume
\)
Actin funny, but I dont know why...
IOBA
2007-10-11 20:57:41 UTC
Permalink
Raw Message
"Le Moustique" <***@freesurf.fr.invalid> a écrit dans le
message de news: 470e78ea$0$25932$***@news.orange.fr...
| Le 2007-10-11 21:04:55 +0200, moi-même <***@free.fr> dit :
|
| > et à Noël j'ai fait plus méchant mais moins technique :
| >
| > tous leurs cahiers de l'école primaire
| >
| > Accueil encore mitigé ...
|
| Mes parents m'ont fait le coup pour mes 40 ans.
| Je leur ai aimablement proposé de les reprendre, sinon je les brûlais
| sur place (les cahiers, pas les parents...). Apparemment ils tenaient à
| leur salon... :-D
|
|
| --
:-))) Moi, je les brûlais au fur et à mesure : je trouvais ça plus prudent.
Comme quoi...

--
IOBA
Alex
2007-10-12 07:03:25 UTC
Permalink
Raw Message
Post by IOBA
:-))) Moi, je les brûlais au fur et à mesure : je trouvais ça plus prudent.
Comme quoi...
non. Je brulais que les compromettants. Ils peuvent ressortir ceux qui ont
survecu, aucun probleme :))
--
Alex
[JDR] Visitez Extremia, un monde gratuit et en francais pour D&D et
autres jeux de role.
www.extremia.org
IOBA
2007-10-12 15:40:27 UTC
Permalink
Raw Message
"Alex" <***@hotmail.com> a écrit dans le message de news:
470f1c3d$0$23332$***@news.free.fr...
| "IOBA" <***@ioba.fr> wrote in message
| news:470e8e81$0$629$***@news.free.fr...
|
| > :-))) Moi, je les brûlais au fur et à mesure : je trouvais ça plus
| > prudent.
| > Comme quoi...
|
| non. Je brulais que les compromettants. Ils peuvent ressortir ceux qui ont
| survecu, aucun probleme :))
|
| --
:-))) Alors tu es le plus filou de nous tous !

--
IOBA
K7+2lap
2007-10-10 08:29:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nina Popravka
Post by K7+2lap
Cela se passe là : http://pichotjm.free.fr/ascii_art/ascii.html
C'est émouvant :-)))))
Cela l'a été encore plus pour moi! Je ne me souvenais même plus que j'avais
fait ce genre de manip... Le dossier trouvé est sans équivoque.
Post by Nina Popravka
Le plus affreux, c'est que les petits (qui doivent être trentenaires)
Ce sera un sujet à Noël prochain.
Post by Nina Popravka
sont peut-être devenus informaticiens...
Non, non! pas tous!
Il y a 2 exceptions: Un fait de la micro électronique (analogique!) et
l'autre de la productique.
Avec leurs cousins, cela fait une dizaine d'ingénieurs en informatique
(pure)!

Bonne journée à tous.

JMP
Yves Lambert
2007-10-10 20:44:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Cela l'a été encore plus pour moi! Je ne me souvenais même plus que j'avais
fait ce genre de manip... Le dossier trouvé est sans équivoque.
Tu veux dire qu'à défaut d'avoir gardé la machine (UC+terminal+"scaner
du pauvre") tu en a gardé les plans de conception ?
--
http://myurl.in/chocolat
http://myurl.in/iff
200 news-1.free.fr (13-2) NNRP Service Ready - ***@proxad.net
(posting ok)
500 What?
K7+2lap
2007-10-11 09:30:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Cela l'a été encore plus pour moi! Je ne me souvenais même plus que
j'avais fait ce genre de manip... Le dossier trouvé est sans équivoque.
Tu veux dire qu'à défaut d'avoir gardé la machine (UC+terminal+"scaner du
pauvre") tu en a gardé les plans de conception ?
Bien sûr! par contre la bidouille scanner a disparu. (ou elle est bien
rangée) et j'ai peur que le lecteur de cartes magnétiques aussi.
J'ai les plans avec une version plus tardive qui fonctionne autour de
floppies 8" et une autre autour d'un lecteur de cassettes digitales.
L'imprimante est toujours là avec une bonne couche de poussière. (toujours
dans un état de prototype avancé) Je dois avoir les plans et les sources de
tout cela! Je dis bien les sources de l'imprimante, du CPU, du terminal.
Ainsi que les plans de tout cela. et un certain nombre de pièces détachées
pour la maintenance. (mais beaucoup de choses ont également été jeté il y a
3 ou 4 ans. Il me reste encore 2 drives floppy 8" en emballage d'origine +2
autres dans ma machine -genre 360k modifié en haute densité-)
L'imprimante avait aussi été modifiée (par moi) pour faire du pseudo
graphique (tracé de courbes) et cela fonctionnait bien. Et cela bien avant
l'apparition des imprimantes graphiques.

On était 3 ingénieurs pour maniper autour de ce projet. Il y avait Patrick
pour faire aussi du hard, et Marc pour les parties firmwares.
L'imprimante était compliquée à modifier car elle n'avait pas d'interface
parallèle, ni RS232. Il y avait une interface style USB (bus série UIO),
avec tout un protocole compliqué. Et cela était très difficile à bidouiller.
Il fallait créer des machines d'état autour de 82S100. C'était de la grosse
artillerie. On a fait évoluer nos machines sur à peu près 10 ans. (6800 puis
6809 en passant par le 6301 cmos pour de l'over clocking) L'arrivée de
l'Apple et du PC a rendu le projet caduque. On avait créé des machines
d'environ 50 000 euros.
Beaucoup de reverse engineering aussi pour adapter certains softs... (merci
Motorola)

Le terminal a été programmé en assembleur à la main! ( au crayon) J'ai
retrouvé le source compilé à la main! (20 pages. Cela se faisait uniquement
à la maison)
Ensuite, quand il a un peu fonctionné (après flashage d'eprom UV. Il a donc
fallu créer un PromProgrammer... 2716), on a mis un assembleur en route, et
tout est devenu facile!
Au départ pour rentrer le code on utilisait un clavier hexa qui pilotait
l'accès à la mémoire (TIL311, TTL, clavier=assemblage de touches. J'ai des
plans de 1978)

Je ne sais pas si vous avez bien relevé, mais la machine était faite avec
des mémoires CMOS et maintenait ses informations pendant l'arrêt. Il y avait
une batterie! Ainsi les programmes restaient chargés et la machine démarrait
instantanément.
Comme tout était fait en wrapping, et qu'il y avait 128 boîtiers de mémoire,
j'avais fait des gratte ciel soudés de mémoire pour minimiser le wrapping.
J'ai encore cela.

Quand je vous dit qu'il y a de quoi faire un musée!
Bon je vais finir par vous ennuyer...

Bonne journée

JMP
Sébastien Kirche
2007-10-11 11:03:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Quand je vous dit qu'il y a de quoi faire un musée!
Bon je vais finir par vous ennuyer...
Pas du tout !

Pour moi qui ai fait une partie de mes études et un tout petit bout
professionnel dans l'automatisme avant de me retreindre à l'informatique
c'est passionnant de lire des trucs pareils. Y compris les petits
détails techniques concernant les eproms, cpu ou le câblage en wrapping.

Surtout continuez !
(Et ne faites pas trop de rangement définitif -> poubelle on ne sait jamais)
--
Sébastien Kirche
Alex
2007-10-11 12:11:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sébastien Kirche
Pas du tout !
Pour moi qui ai fait une partie de mes études et un tout petit bout
professionnel dans l'automatisme avant de me retreindre à l'informatique
c'est passionnant de lire des trucs pareils. Y compris les petits
détails techniques concernant les eproms, cpu ou le câblage en wrapping.
Surtout continuez !
(Et ne faites pas trop de rangement définitif -> poubelle on ne sait jamais)
+1

non.

+2
--
Alex
[JDR] Visitez Extremia, un monde gratuit et en francais pour D&D et
autres jeux de role.
www.extremia.org
K7+2lap
2007-10-11 13:20:17 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sébastien Kirche
Post by K7+2lap
Quand je vous dit qu'il y a de quoi faire un musée!
Bon je vais finir par vous ennuyer...
Pas du tout !
Pour moi qui ai fait une partie de mes études et un tout petit bout
professionnel dans l'automatisme avant de me retreindre à l'informatique
c'est passionnant de lire des trucs pareils. Y compris les petits
détails techniques concernant les eproms, cpu ou le câblage en wrapping.
Surtout continuez !
(Et ne faites pas trop de rangement définitif -> poubelle on ne sait jamais)
Vous ne savez probablement pas, mais je suis normalement quelqu'un de
discret, et qui ne cherche pas à 'la ramener'. Il me faut faire un effort
pour donner ces informations.
J'ai toujours été dans les nouvelles technologies. J'ai quelquefois
l'impression que les jeunes croient que toutes les technologies actuelles
n'existent que depuis qqs années. Toutes les idées étaient déjà là! mais la
mise en oeuvre était compliquée.
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
On se trouve, je pense, en plein Ordinosaurie... mais je n'ai rien à
montrer! il faut me croire sur paroles!

Bon je devais faire autre chose cet après midi...

Bonne journée

JMP
Jerome VERNET
2007-10-11 13:55:53 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
On se trouve, je pense, en plein Ordinosaurie... mais je n'ai rien à
montrer! il faut me croire sur paroles!
C'est même au dela du dinosaure, là. C'est carrément le Paléozoïque
période Permien de l'informatique !

Sans vouloir vous traiter de fossile, hein, je ne me permettrais point ;)

Passionnant ! Encore !
--
Jerome
----------------------------------------------------------------------------
Petite collection de vieilles machines....
http://perso.wanadoo.fr/jerome.vernet/
Si vous avez de vieux machins qui trainent dans vos placards, pensez à moi !
Enlever _PASDESPAM_ pour me repondre.
K7+2lap
2007-10-11 14:51:48 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Jerome VERNET
Post by K7+2lap
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour.
Qui se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur
diapositives de noir de fumée?
On se trouve, je pense, en plein Ordinosaurie... mais je n'ai rien à
montrer! il faut me croire sur paroles!
C'est même au dela du dinosaure, là. C'est carrément le Paléozoïque
période Permien de l'informatique !
8-)))
Post by Jerome VERNET
Sans vouloir vous traiter de fossile, hein, je ne me permettrais point ;)
Je suis encore capable de traiter de beaux sujets (en soft, c'est tellement
plus facile!)
Ce n'est certainement pas mon fils qui vit aux USA qui me soutiendra le
contraire. Il apprécie beaucoup de regarder la TV française en qualité
broadcast... encore de la TV longue distance! mais sans monoscope!
Post by Jerome VERNET
Passionnant ! Encore !
Ah non, il faut ouvrir un sujet!
Sans cela on va dire que je la ramène trop!

JMP
IOBA
2007-10-11 20:48:03 UTC
Permalink
Raw Message
"K7+2lap" <***@Kl7ap.fr> a écrit dans le message de news:
470e376d$0$8485$***@news.astraweb.com...
|
|
| > Passionnant ! Encore !
|
| Ah non, il faut ouvrir un sujet!
| Sans cela on va dire que je la ramène trop!
|
Ah! ben non, alors : si on est là, c'est justement aussi pour suivre des
fils aussi passionnants !
J'ajoute ma voix pour en demander toujours plus

--
IOBA
thedre
2007-10-11 20:13:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
Je suis intrigué par cette partie, j'ai entendu parlé (mais jamais vu)
des mémoires à bulles magnétiques et à ligne de retard mais le reste....
Les hologrammes et les pellicules photo/diapo plus particulièrement car
jusqu'à présent les mémoires étaient sur support magnétique mais c'est
de l'optique pure si je ne me trompe pas et de plus l'hologramme doit
faire jouer plusieures dimensions. Quelle quantités pouvait-on mettre
sur de tels supports, les dispositifs de lecture étaient-ils déjà
suffisement précis ? Ces systèmes optiques devaient être un peu lourds
car il devait y avoir un processus prise de vue, fixation, développement
comme pour la photo analogique classique.
Je n'ai 'que' 42 ans et je retrouve ma curiosité de mes débuts dans
l'informatique dans les années 80 en entendant tout celà.

Comme les autres je dit oui, oui, raconte nous encore de belles histoires.

Merci
--
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Thedre adresse de messagerie à modifier :
THEDRE1 suivi de @FREE.FR
site : http://ordinophile.free.fr
K7+2lap
2007-10-12 10:35:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour.
Qui se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur
diapositives de noir de fumée?
Je suis intrigué par cette partie, j'ai entendu parlé (mais jamais vu) des
mémoires à bulles magnétiques et à ligne de retard mais le reste....
Les hologrammes et les pellicules photo/diapo plus particulièrement car
jusqu'à présent les mémoires étaient sur support magnétique mais c'est de
l'optique pure si je ne me trompe pas et de plus l'hologramme doit faire
jouer plusieures dimensions. Quelle quantités pouvait-on mettre sur de
tels supports, les dispositifs de lecture étaient-ils déjà suffisement
précis ? Ces systèmes optiques devaient être un peu lourds car il devait y
avoir un processus prise de vue, fixation, développement comme pour la
photo analogique classique.
Je n'ai 'que' 42 ans et je retrouve ma curiosité de mes débuts dans
l'informatique dans les années 80 en entendant tout celà.
Comme les autres je dit oui, oui, raconte nous encore de belles histoires.
Merci
Ovonics: c'était (si mes souvenirs sont bons) une technologie nouvelle
permettant la création de boîtiers mémoires. Du temps où on travaillait avec
des boîtiers de 256 bits! Je crois que la principe était un changement
d'état d'un corps vitreux (désordonné) en un état cristallin (ordonné) Il y
avait pas mal d'articles sur le sujet. Probablement qu'ils cherchaient des
subventions! Je n'ai pas vu de réalisation.

Les mémoires à bulles magnétiques ont été défendues pendant qqs années par
Intel et peut-être la Sagem. C'étaient des mémoires séries (genre grands
registres à décalage) On y coinçait la bulle... non je déraille! on poussait
les bulles. Cela a dû être utilisé dans des applications mobiles sévères
(avionique, chars, ...)

Hologrammes. J'ai un souvenir d'avoir vu des photos de ce genre de mémoires
optiques. Le principe consistait à faire des petits hologrammes d'environ 1
cm2, et de les coller sur un grand disque d'environ 40 cm de diamètre. Je ne
me souviens plus comment on extrayait les informations. (au moins 2
faisceaux laser cohérents générés par splittage.) Probablement par caméra?.
Il s'agissait donc de mémoires de masse ROM (read only) utilisées pour des
catalogues, annuaires, archivages. J'ai un souvenir d'explication indiquant
qu'ils collaient de nouveaux carrés ou changeaient des carrés pour les mises
à jour de données.
A l'époque, la mémoire était colossale. Mais si ce n'est pas devenu un
standard, c'est qu'il y dû y avoir de sacrés problèmes de fonctionnement!

Mémoires à diapositives: le principe:
Une diapositive (ou négatif) peut avoir une définition de 50 traits/mm. en
teinte de gris. On peut donc y mettre de l'information. Le capteur, étant
une caméra, peut analyser 720x576 points. Qu'il faut ramener à 360x288 pour
des problèmes d'imprecision. Une caméra pouvait donner un S/b de 40 dB, donc
6 bits (mais avec du bruit) En triturant le tout on devait faire 50 ou 100
kB par image. Pas terrible, mais à l'époque ce n'était pas si mal. Surtout
que l'on couplait cela avec des Carrousels de Kodak (projecteurs de diapos,
pilotés par ordinateur) Avec 100 diapos, la mémoire devenait plus
importante. et on pouvait mettre plusieurs projecteurs. Cela donnait des
temps d'accès de 1s à 30s (environ). Les Carrousels Kodak pouvaient être
pilotés en avant/arrière.

J'ai des photos de ce type d'équipement. A la Serel, on utilisait ce genre
de matériel pour faire du graphique (carte météo, trajectoires d'avions sur
le territoire, synoptiques d'aciéries ou centrales nucléaires, etc. ) voir
http://pichotjm.free.fr/Multi8/DS070702124605.html (dans le rack ouvert), et
les autres (on y voit aussi une ampoule de tube bi-canon -floue- ) [En
regardant les photos originales, je peux voir que les 2 racks du haut sont
des lecteurs Carrousels]
Bien entendu, la techno photo est du type ROM.
J'ai une centaine de photos de ce genre de technologie (affichage, mémoire,
etc. ) mais je n'ai pas le temps de les traiter maintenant. [Si à l'époque,
j'avais eu un APN! je ne vous dis pas le nombre de photos que j'aurais
ramenées! C'était cher à faire, et c'était moi qui payait...]

En conclusion, j'ai quand même vécu une époque formidable où tout était à
inventer. Il y avait partout des sujets intéressants (mais peu d'information
était diffusée) Et on pouvait créer. Je ne vois plus maintenant beaucoup de
sujets accessibles...
Il reste l'astronomie où on peut faire de belles bidouilles, et le soft où
beaucoup de sujets sont à la limite de la légalité. Je suis effaré de voir
que je me mets à regarder vers le passé (ce que je n'avais jamais fait!)
Mais... c'est le groupe qui est le responsable!
Il vaut mieux que je m'en aille!

Bonne journée à tous, et plein de nouveaux sujets (qui m'intéressent!)

JMP
Pascal
2007-10-12 12:48:02 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Ovonics: c'était (si mes souvenirs sont bons) une technologie nouvelle
permettant la création de boîtiers mémoires. Du temps où on travaillait avec
des boîtiers de 256 bits! Je crois que la principe était un changement
d'état d'un corps vitreux (désordonné) en un état cristallin (ordonné) Il y
avait pas mal d'articles sur le sujet. Probablement qu'ils cherchaient des
subventions! Je n'ai pas vu de réalisation.
Attention, ca va etre technique et en anglais :)

Data storage mechanism
The amorphous semiconductor memory materials which form the basis of
Ovonic memory devices store information through changes in their atomic
structures caused by application of an energy pulse. These materials,
which are multi-element chalcogenide alloys, can exist in a stable
fashion in amorphous and crystalline structures, and also in a range of
“intermediate” structural states. These different atomic structures have
different characteristic physical properties, including different values
of electrical conductivity. The ability of a memory device to be
programmed to stable intermediate structures allows for storage of
multiple bits of information in each memory cell location, to which we
refer as the multi-state programming mode. The memory cell in the Ovonic
Universal Memory (OUM) is programmed by application of an electrical pulse.

Popescu, Mihai A. Ovonic materials. Journal of Ovonic Research
(2005), 1(6), 69-76. CODEN: JOROAK ISSN:1584-9953. CAN 144:498735
AN 2006:159980 CAPLUS

http://www.chalcogen.infim.ro/Ovonic.doc

2 autres ref :
http://joam.infim.ro/JOAM/pdf7_4/Strand.pdf
http://ovonyx.com/technology/technology.pdf


C'est toujours d'actualite. Un beau HS en somme... :)
Probablement que le CD soit issue de ces recherches.

Pascal
K7+2lap
2007-10-12 14:53:51 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Une diapositive (ou négatif) peut avoir une définition de 50 traits/mm. en
teinte de gris. On peut donc y mettre de l'information. Le capteur, étant
une caméra, peut analyser 720x576 points. Qu'il faut ramener à 360x288
pour des problèmes d'imprecision. Une caméra pouvait donner un S/b de 40
dB, donc 6 bits (mais avec du bruit) En triturant le tout on devait faire
50 ou 100 kB par image. Pas terrible, mais à l'époque ce n'était pas si
mal. Surtout que l'on couplait cela avec des Carrousels de Kodak
(projecteurs de diapos, pilotés par ordinateur) Avec 100 diapos, la
mémoire devenait plus importante. et on pouvait mettre plusieurs
projecteurs. Cela donnait des temps d'accès de 1s à 30s (environ). Les
Carrousels Kodak pouvaient être pilotés en avant/arrière.
J'ai des photos de ce type d'équipement. A la Serel, on utilisait ce genre
de matériel pour faire du graphique (carte météo, trajectoires d'avions
sur le territoire, synoptiques d'aciéries ou centrales nucléaires, etc. )
voir http://pichotjm.free.fr/Multi8/DS070702124605.html (dans le rack
ouvert), et les autres (on y voit aussi une ampoule de tube
bi-canon -floue- ) [En regardant les photos originales, je peux voir que
les 2 racks du haut sont des lecteurs Carrousels]
Bien entendu, la techno photo est du type ROM.
J'ai une centaine de photos de ce genre de technologie (affichage,
mémoire, etc. ) mais je n'ai pas le temps de les traiter maintenant. [Si à
l'époque, j'avais eu un APN! je ne vous dis pas le nombre de photos que
j'aurais ramenées! C'était cher à faire, et c'était moi qui payait...]
une autre photo de mémoire à diapositives:
Loading Image...
Désolé c'est flou, et je n'ai pas restauré la photo.

JMP
Nina Popravka
2007-10-12 14:55:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
http://pichotjm.free.fr/Divers/DS070702145247.jpg
Désolé c'est flou, et je n'ai pas restauré la photo.
C'est stupéfiant...
Ca date de quelle année, ça ???
--
Nina
K7+2lap
2007-10-12 16:23:11 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nina Popravka
Post by K7+2lap
http://pichotjm.free.fr/Divers/DS070702145247.jpg
Désolé c'est flou, et je n'ai pas restauré la photo.
C'est stupéfiant...
Ca date de quelle année, ça ???
--
Nina
de mémoire, entre 70 et mai 74 [bornes infranchissables]

J'ai traité les diapos il y a qqs temps et je ne sais pas les retrouvés en
qqs mn. La date doit être écrite sur la diapo.
bon week-end!

JMP
Le Moustique
2007-10-12 16:11:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Mais... c'est le groupe qui est le responsable!
Il vaut mieux que je m'en aille!
Surtout pas! Tu nous apprends tant de choses fabuleuses...
--
/)
-:oo= Guillaume
\)
Actin funny, but I dont know why...
Thierry B.
2007-10-13 08:19:20 UTC
Permalink
Raw Message
--{ K7+2lap a plopé ceci: }--
Post by K7+2lap
Les mémoires à bulles magnétiques ont été défendues pendant qqs années par
Intel et peut-être la Sagem. C'étaient des mémoires séries (genre grands
registres à décalage) On y coinçait la bulle... non je déraille! on poussait
les bulles. Cela a dû être utilisé dans des applications mobiles sévères
(avionique, chars, ...)
Je me demanse si ce n'est pas encore utilisé en astronautique,
d'ailleurs, pour des raisons de résistance en milieux extrèmes:
froid, chaleur, rayonnements...
--
The three Rs of Microsoft support: Retry, Reboot, Reinstall.
K7+2lap
2007-10-13 09:23:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry B.
--{ K7+2lap a plopé ceci: }--
Post by K7+2lap
Les mémoires à bulles magnétiques ont été défendues pendant qqs années par
Intel et peut-être la Sagem. C'étaient des mémoires séries (genre grands
registres à décalage) On y coinçait la bulle... non je déraille! on poussait
les bulles. Cela a dû être utilisé dans des applications mobiles sévères
(avionique, chars, ...)
Je me demanse si ce n'est pas encore utilisé en astronautique,
froid, chaleur, rayonnements...
C'est probable pour de vieux satellites qui sont toujours en survie...
Pour les récents, je ne sais pas. Un moment, ils ont dû en faire équivalent
de 'floppy'. Il n'y a personne qui travaille dans les satellites? RSVP

JMP
Sébastien Kirche
2007-10-13 09:56:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Post by Thierry B.
Les mémoires à bulles magnétiques ont été défendues pendant qqs
années par Intel et peut-être la Sagem. C'étaient des mémoires
séries (genre grands registres à décalage) On y coinçait la
bulle... non je déraille! on poussait les bulles. Cela a dû être
utilisé dans des applications mobiles sévères (avionique, chars,
...)
Je me demanse si ce n'est pas encore utilisé en astronautique,
froid, chaleur, rayonnements...
C'est probable pour de vieux satellites qui sont toujours en survie...
Pour les récents, je ne sais pas. Un moment, ils ont dû en faire
équivalent de 'floppy'. Il n'y a personne qui travaille dans les
satellites? RSVP
Il y a quelque temps un collègue m'avait rapporté des exemplaires de
supports de mémoire dont il fait la collection pour que je puisse les
prendre en photo.

http://sebastien.kirche.free.fr/ordinos/memoires/

Dans le lot, il y en a une qu'il m'avait décrite comme mémoire à bulle,
si je me souviens bien provenant d'un oscilloscope. Seulement cet
exemplaire est plutôt « packagé », il n'y a pas grand chose à voir.

[Je demande aux internautes à bas débit de vouloir m'excuser : ces images
sont directment sorties de l'APN et font plusieurs Mo car je ne les ai
pas retravaillées avant de les mettre sur le site]
--
Sébastien Kirche
Nina Popravka
2007-10-13 10:08:25 UTC
Permalink
Raw Message
On Sat, 13 Oct 2007 11:56:06 +0200, Sébastien Kirche
Post by Sébastien Kirche
http://sebastien.kirche.free.fr/ordinos/memoires/
Les mémoires à tore, c'est impressionnant...
Fallait vraiment des dieux de l'enfilage de perles et du fer à souder
pour fabriquer un truc comme ça :-))))
--
Nina
Sébastien Kirche
2007-10-13 10:27:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nina Popravka
Post by Sébastien Kirche
http://sebastien.kirche.free.fr/ordinos/memoires/
Les mémoires à tore, c'est impressionnant...
Fallait vraiment des dieux de l'enfilage de perles et du fer à souder
pour fabriquer un truc comme ça :-))))
Des déesses plutôt. Je crois me souvenir que Pucud nous avait conté que
c'étaient des ouvrières hautement qualifiées qui s'occupaient de
l'enfilage des... bits [oui je sais, mais c'est quand même le terme].
--
Sébastien Kirche
Nina Popravka
2007-10-13 11:07:41 UTC
Permalink
Raw Message
On Sat, 13 Oct 2007 12:27:33 +0200, Sébastien Kirche
Post by Sébastien Kirche
Des déesses plutôt. Je crois me souvenir que Pucud nous avait conté que
c'étaient des ouvrières hautement qualifiées qui s'occupaient de
l'enfilage des... bits [oui je sais, mais c'est quand même le terme].
:-)
Ca fait très concours Lépine, toutes ces inventions pour écrire,
stocker, et relire des 0 et des 1...
--
Nina
Thierry Mella
2007-10-13 09:05:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Les mémoires à bulles magnétiques ont été défendues pendant qqs années par
Intel et peut-être la Sagem. C'étaient des mémoires séries (genre grands
registres à décalage) On y coinçait la bulle... non je déraille! on poussait
les bulles. Cela a dû être utilisé dans des applications mobiles sévères
(avionique, chars, ...)
C'était utilisé, si je ne me trompe pas, dans le GRID, portable
ultra-élégant des années '80 avec un boitier noir et un écran à plasma
aux normes militaires (et cher !)

Qqn aurait-il plus d'infos sur cet ordinosaure ?

Thierry
Thierry Mella
2007-10-13 13:36:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry Mella
Post by K7+2lap
Les mémoires à bulles magnétiques ont été défendues pendant qqs
années par Intel et peut-être la Sagem. C'étaient des mémoires séries
(genre grands registres à décalage) On y coinçait la bulle... non je
déraille! on poussait les bulles. Cela a dû être utilisé dans des
applications mobiles sévères (avionique, chars, ...)
C'était utilisé, si je ne me trompe pas, dans le GRID, portable
ultra-élégant des années '80 avec un boitier noir et un écran à plasma
aux normes militaires (et cher !)
Qqn aurait-il plus d'infos sur cet ordinosaure ?
Thierry
J'ai trouvé ! (en anglais malheureusement):


http://en.wikipedia.org/wiki/Magnetic_bubble_memory

http://en.wikipedia.org/wiki/GRiD_Compass
Thierry B.
2007-10-11 21:31:09 UTC
Permalink
Raw Message
--{ K7+2lap a plopé ceci: }--
Post by K7+2lap
Qui se souvient des mémoires à ovonics,
Ah, ça, je veux bien savoir ce que c'est...
Post by K7+2lap
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
Par contre, ça, j'ai plus ou moins croisé dans mes carrières.
--
AIX, c'est comme PL/I. Un nouveau patch à chaque nouveau besoin.
J'espère au moins qu'ils ont fini par virer superzap ;-)
--{ JKB renie le siècle dernier }--
Thierry B.
2007-10-13 08:16:07 UTC
Permalink
Raw Message
--{ Thierry B. a plopé ceci: }--
Post by Thierry B.
Post by K7+2lap
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
Par contre, ça, j'ai plus ou moins croisé dans mes carrières.
Euh, en fait, j'ai un doute, là... Le monoscope, c'est bien le truc
basé sur un tube d'oscillo qui utilisait la rémanence du phosphore
pour mémoriser les bits ?
--
The three Rs of Microsoft support: Retry, Reboot, Reinstall.
K7+2lap
2007-10-13 09:43:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry B.
--{ Thierry B. a plopé ceci: }--
Post by Thierry B.
Post by K7+2lap
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
Par contre, ça, j'ai plus ou moins croisé dans mes carrières.
Euh, en fait, j'ai un doute, là... Le monoscope, c'est bien le truc
basé sur un tube d'oscillo qui utilisait la rémanence du phosphore
pour mémoriser les bits ?
J'ai ma mémoire qui flanche... (musique)

En fait j'ai peur de confondre 2 techniques. Il y avait:
- le monoscope (mémoire analogique d'image) Le monoscope existait sous
différentes formules: mémoires d'images (donc avec une couche imago-sensible
(forte rémanence, xéro?, je ne sais plus trop) Il y avait aussi des
monoscopes avec des masques spéciaux [caractères graphiques spéciaux
(chinois, croix jointives, ...), symboles graphiques (moteur, transfo,
réacteur, vannes,), etc.]
- le tube pour changement de standard (donc à phosphore faiblement rémanent)
et qui devait avoir 2 canons car l'un écrivait en 525 lignes et l'autre
lisait en 625 lignes. (ou 525 vers 819) Je ne sais plus si cette catégorie
utilisait des monoscopes.

Je suis désolé, mais les informations sont enfouies sous tellement de
couches technologiques que j'ai du mal à les retrouver!
Je ne peux garantir si le monoscope avait 2 faisceaux... peut-être que les 2
types ont existé...

Oh là, ça me fait penser aux techniques d'affichage grand écran... encore un
chapitre!

et puis il y avait aussi des processeurs en fluidique! ça tournait avec du
vent! Cela permettait d'avoir des machines de calcul à l'abri des flashs
nucléaires (EMP) Je me souviens de photos, mais je ne sais pas où cela à
mené... [ça c'est un bel ordinosaure, et je n'en ai pas! 8-( ]

Bon le café est prêt! suite au prochain numéro. (en révisant mes photos,
je vais avoir de nouveaux souvenirs)

JMP
Pucud
2007-10-12 15:38:35 UTC
Permalink
Raw Message
Bonjour à tous,
.../...
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
.../...
Vous venez de déclancher chez moi une crise de farfouillite aigüe...

Ou se trouve mon bout de mémoire à magnétostriction? Pas pu mettre la
main dessus. Récupérée sur un cadavre de memoire circulante de Gamma/ET.
D'aprés les on-dit c'etait fait avec de l'aiguille de seringue, environs
1,20 m avec un bobinage et de l'electronique à chaque bout. Comme on ne
savait pas stocker de façon statique, on les faisait circuler (comme un
controleur aerien fait tourner ses zincs avant atterrissage faute de
pouvoir les arreter) 48 bit qui tournaient en 192 microsec. Il y avait
32 lignes comme ça... enfin 33 car une ligne pilote servait à compenser
la dilatation due à la chaleur qui rallongeait le parcours.. et il ne
fallait pas ouvrir une certaine porte qui aurait refroidie cette
33eme...et pas les autres!!!

Je viens de reprendre mes notes "dec 75" comparant le 8080 et le 6800
(et qques autres) pour acheter un matériel destiné à se mettre à niveau
sur les microprocesseurs...
Finallement choix du 8080

- pour sa famille de composants (8224 horloge, 8214 IT, 8228 mot d'état
(?), 8251 serie ASYN, 8255 E/S //, etc...

- pour les cross-logiciels en Fortran: assembleur Mac 80, Pl1 PL/M 80,
simulateur Interp 80,

[pour les curieux PL/M v2.0 10440 cartes Fortran janv 75 +x patrchs pour
v2.1 juin 75
Interp/80 v1.0 4135 cartes Fortran + x patchs pour v1.6 janv 73, mai 75
MAC 80 6274 v2.0 cartes Fortran +x patchs pour v2.3 juin 75
heureusement le tout sur des bdes magnétiques!
on remarque qu'Intel a d'abord developpé le simulateur (73) puis
l'assembleur (74) puis le PL/M (75) et tout remis à niveau en 75]

- pour son systeme de developpement MDS 80 qui permettait (ICE 80) un
developpement physique progressif en simulant par soft les parties hard
non implémentées. Avec programmeur de PROM (8702 à 8716)

- pour son kit de developpement SDK 80

On a utilisé à partir de dec 76.

Que ce choix s'avére justifié, c'est une autre histoire...

Il y avait aussi des "tranches"
AMD 4 bits, Monolithic Memory MMI, Intel Série 3000, 10800 Motorola, F8
de Fairchild... qie certains de vous ont mis en oeuvre...

J'excuse d'avance ceux qui ont quitté en route...

** cix **
Je cherche toujours cette foutue memoire...
K7+2lap
2007-10-12 16:31:02 UTC
Permalink
Raw Message
Merci pour vos informations. Très intéressantes!

Mais je vais devoir couper le canal, car mon fils arrive des USA pour nous
voir ce week-end.
Je rebrancherai la liaison lundi...

EOT

JMP
rejoc
2007-10-13 10:07:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Vous ne savez probablement pas, mais je suis normalement quelqu'un de
discret, et qui ne cherche pas à 'la ramener'. Il me faut faire un effort
pour donner ces informations.
J'ai toujours été dans les nouvelles technologies. J'ai quelquefois
l'impression que les jeunes croient que toutes les technologies actuelles
n'existent que depuis qqs années. Toutes les idées étaient déjà là! mais la
mise en oeuvre était compliquée.
Qui se souvient des mémoires à ovonics, à bulles magnétiques, à lignes à
mémoires à bulles, oui, je me souviens d'articles sur la chose. C'était
très à la mode dans les années 80.
Pour les mémoires à lignes à retard, j'en ai vu exposées au CNET à
Lannion il y a 25 ans environ.
Post by K7+2lap
retard, à hologrammes sur disques de verre (1967 ou 1968) à monoscope, à
pellicules photographiques/diapositives, à feuilles magnétiques/tambour. Qui
Et pour les mémoires (de masse) à tambour et feuilles magnétiques, j'ai
vu ça dans un bouquin (mais je n'arrive pas à remettre la main dessus).
Post by K7+2lap
se souvient des affichages grand écran à traceur vectoriel sur diapositives
de noir de fumée?
On se trouve, je pense, en plein Ordinosaurie... mais je n'ai rien à
montrer! il faut me croire sur paroles!
Bon je devais faire autre chose cet après midi...
Bonne journée
JMP
K7+2lap
2007-10-11 15:17:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Le terminal a été programmé en assembleur à la main! ( au crayon) J'ai
retrouvé le source compilé à la main! (20 pages. Cela se faisait
uniquement à la maison)
Ensuite, quand il a un peu fonctionné (après flashage d'eprom UV. Il a
donc fallu créer un PromProgrammer... 2716), on a mis un assembleur en
route, et tout est devenu facile!
Au départ pour rentrer le code on utilisait un clavier hexa qui pilotait
l'accès à la mémoire (TIL311, TTL, clavier=assemblage de touches. J'ai des
plans de 1978)
Je viens de me souvenir, que pour faciliter la mise au point des softs,
j'avais aussi créé un émulateur hardware d'eprom...
Une ram cmos 6116 50nA, avec rétention et double accès... et une autre
amovible avec rétention. Parce que le promProgrammer était piloté par soft,
et il fallait le mettre au point... Une fois qu'on a une machine, tout
devient facile, mais au tout début c'est une vraie galère car on a rien. Que
de week ends passés à créer les premiers outils! et de les certifier. (les
eproms s'effacent aux UV, pendant 20 à 30 mn. Oublier un code était une vrai
galère). Il a aussi fallu faire un effaceur UV avec un support de lampe de
salle de bain... Je l'ai prêté à un copain, il me la jamais rendu, le s...
(eh JCD! pense à moi! il y a des jeunes qui voudraient voir) je peux
toujours en refaire un, puisqu'il me reste un tube UV.

[ne pas oublier qu'à l'époque, les cmos étaient sensibles au latch-up. Un
pulse parasite (le fait de le retirer d'un support) enclenchait un
fonctionnement inverse de style triac. et un émulateur qui restait sous
tension permanente pendant un changement de machine, devait en être
protégé.]

JMP
Sébastien Kirche
2007-10-11 19:15:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Post by K7+2lap
Le terminal a été programmé en assembleur à la main! ( au crayon)
J'ai retrouvé le source compilé à la main! (20 pages. Cela se
faisait uniquement à la maison) Ensuite, quand il a un peu
fonctionné (après flashage d'eprom UV. Il a donc fallu créer un
PromProgrammer... 2716), on a mis un assembleur en route, et tout
est devenu facile! Au départ pour rentrer le code on utilisait un
clavier hexa qui pilotait l'accès à la mémoire (TIL311, TTL,
clavier=assemblage de touches. J'ai des plans de 1978)
Je viens de me souvenir, que pour faciliter la mise au point des
softs, j'avais aussi créé un émulateur hardware d'eprom... Une ram
cmos 6116 50nA, avec rétention et double accès... et une autre
amovible avec rétention. Parce que le promProgrammer était piloté par
soft, et il fallait le mettre au point... Une fois qu'on a une
machine, tout devient facile, mais au tout début c'est une vraie
galère car on a rien. Que de week ends passés à créer les premiers
outils! et de les certifier. (les eproms s'effacent aux UV, pendant 20
à 30 mn. Oublier un code était une vrai galère). Il a aussi fallu
faire un effaceur UV avec un support de lampe de salle de bain... Je
l'ai prêté à un copain, il me la jamais rendu, le s... (eh JCD! pense
à moi! il y a des jeunes qui voudraient voir) je peux toujours en
refaire un, puisqu'il me reste un tube UV.
[ne pas oublier qu'à l'époque, les cmos étaient sensibles au latch-up.
Un pulse parasite (le fait de le retirer d'un support) enclenchait un
fonctionnement inverse de style triac. et un émulateur qui restait
sous tension permanente pendant un changement de machine, devait en
être protégé.]
Rhaaa... Vos souvenirs sont excellents :oD
--
Sébastien Kirche
Yves Lambert
2007-10-11 20:08:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Je ne sais pas si vous avez bien relevé, mais la machine était faite avec
des mémoires CMOS et maintenait ses informations pendant l'arrêt. Il y avait
une batterie! Ainsi les programmes restaient chargés et la machine démarrait
instantanément.
Au début des années '80 je me souviens (et je l'ai relu dans un journal
de l'époque qui me l'a remémoré) on précisait RAM dynamique (vs statique
: CMOS)
Post by K7+2lap
Comme tout était fait en wrapping, et qu'il y avait 128 boîtiers de mémoire,
j'avais fait des gratte ciel soudés de mémoire pour minimiser le wrapping.
J'ai encore cela.
Quand je vous dit qu'il y a de quoi faire un musée!
Bon je vais finir par vous ennuyer...
Certainement pas ! Au contraire c'est très agréable à lire.
Post by K7+2lap
Bonne journée
Bonne soirée :)
--
http://myurl.in/chocolat
http://myurl.in/iff
200 news-1.free.fr (13-2) NNRP Service Ready - ***@proxad.net
(posting ok)
500 What?
K7+2lap
2007-10-12 12:14:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Je ne sais pas si vous avez bien relevé, mais la machine était faite avec
des mémoires CMOS et maintenait ses informations pendant l'arrêt. Il y
avait une batterie! Ainsi les programmes restaient chargés et la machine
démarrait instantanément.
Au début des années '80 je me souviens (et je l'ai relu dans un journal de
CMOS)
Il y avait aussi de la pseudo-statique...
La ram Cmos pouvait être à consommation normale ou à très faible rétention
(pour les systèmes à rétention, car la flash n'existait pas).
Compte tenu des mauvais rendements de fabrication, il y avait aussi de la
ram dynamique déclassée (avec des erreurs!) que l'on pouvait utiliser dans
des cartes mémoires intégrants des systèmes de contrôle d'erreurs! (voir le
chip 8409 de NS. J'en ai vu quelques uns hier soir dans mon sous-sol! je
vérifiais l'émulateur d'eprom...)
Et puis toutes les rams dynamiques n'étaient pas identiques (accès par
salves possibles sur les rows, timings différents...)
Et puis il y avait des rams dynamiques avec accès série pour faire de la
vidéo ( le balayage vidéo, qui est systématique, pouvait éviter de faire les
salves de refresh...)
Il y avait aussi des rams double ports, des rams avec batterie intégrée
(Dallas), et puis les fifos (super pour émuler des dongles! encore une belle
bidouille!)

J'ai l'intention de traiter de tous ces sujets dans mon site. Avec preuves à
l'appui, car vous allez finir par plus me croire! Mais cela va me demander
du temps... Uniquement si cela vous intéresse! On pourrait appeler le
chapitre: Technologie des mémoires dans les années 70.
Post by K7+2lap
Comme tout était fait en wrapping, et qu'il y avait 128 boîtiers de
mémoire, j'avais fait des gratte ciel soudés de mémoire pour minimiser le
wrapping. J'ai encore cela.
Oui j'en ai vu 2 exemplaires de rechange, hier soir. 'Putain!' c'était
bien fait!
Post by K7+2lap
Quand je vous dit qu'il y a de quoi faire un musée!
Bon je vais finir par vous ennuyer...
Certainement pas ! Au contraire c'est très agréable à lire.
J'ai encore oublié des technologies utilisées par mes bidouilles:
La cassette audio avec l'interface KansasCity (résultats pas terribles) et
la sauvegarde sur bandes vidéo... (Logique, j'avais une très bonne maîtrise
des techniques vidéos)

Toutes mes 'bidouilles' ont été de qualité pro, et ces 2 technologies
n'étaient pas assez fiables pour moi (toujours des vérifications par CRC)
Attention, quand j'utilise le terme bidouille dans tous mes messages, il ne
s'agit pas d'un essai sur un bout de table, mais bien d'une étude finalisée,
avec programmes de tests/certification, et parfaitement utilisable.
J'ai failli relancer la cassette VHS, quand je maîtrisais les technologies
de redondances et réparations de données (ECC, ..., devenues par, par2) mais
cela n'en valait plus la peine. Les cdrom étaient là.

Désolé si je suis trop technique...

JMP
Marc de Ferrière
2007-10-12 16:34:17 UTC
Permalink
Raw Message
C'est absolument fascinant pour plusieurs raisons.
1/ je comprends pas la moitié de ce que tu dis d'un point de vue
technique, mais je vois ce que ça représente, pour l'époque et par
rapport à aujourd'hui.
2/ Tu as en plus le matos et tu nous le montres avec tes photos, et là
non seulement ça devient sacrément pédagogique, mais en plus c'est
carrément conservatoire, la démarche du musée.
3/ pour un historien des techniques comme moi, avoir ainsi des témoins
qui permettent de comprendre et d'obtenir des infos qu'on aura jamais
dans les notices etc, ça n'a pas de prix.

Sincèrement continue de nous parler de tout ça, mets le sur ton site,
mais que ça ne se perde pas.
Sébastien Kirche
2007-10-13 10:20:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Marc de Ferrière
C'est absolument fascinant pour plusieurs raisons.
1/ je comprends pas la moitié de ce que tu dis d'un point de vue
technique, mais je vois ce que ça représente, pour l'époque et par
rapport à aujourd'hui.
2/ Tu as en plus le matos et tu nous le montres avec tes photos, et là
non seulement ça devient sacrément pédagogique, mais en plus c'est
carrément conservatoire, la démarche du musée.
3/ pour un historien des techniques comme moi, avoir ainsi des témoins
qui permettent de comprendre et d'obtenir des infos qu'on aura jamais
dans les notices etc, ça n'a pas de prix.
Sincèrement continue de nous parler de tout ça, mets le sur ton site,
mais que ça ne se perde pas.
<aol>
++
</aol>
--
Sébastien Kirche
K7+2lap
2007-10-13 13:05:04 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sébastien Kirche
Post by Marc de Ferrière
C'est absolument fascinant pour plusieurs raisons.
1/ je comprends pas la moitié de ce que tu dis d'un point de vue
technique, mais je vois ce que ça représente, pour l'époque et par
rapport à aujourd'hui.
2/ Tu as en plus le matos et tu nous le montres avec tes photos, et là
non seulement ça devient sacrément pédagogique, mais en plus c'est
carrément conservatoire, la démarche du musée.
3/ pour un historien des techniques comme moi, avoir ainsi des témoins
qui permettent de comprendre et d'obtenir des infos qu'on aura jamais
dans les notices etc, ça n'a pas de prix.
Sincèrement continue de nous parler de tout ça, mets le sur ton site,
mais que ça ne se perde pas.
<aol>
++
</aol>
aol ???
Pierre Pallier
2007-10-13 13:09:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
aol ???
Corny gag.
Selon l'adage qui disait, fut un temps, que la majorité des participations
de clients AOL à un forum se bornaient à "Me too"...
--
Pierre.
Mes photographies : <URL:http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier>
La FAQ de frp : <URL:http://pierre.pallier.free.fr/frp/>
Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog
Yves Lambert
2007-10-12 19:17:39 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
J'ai failli relancer la cassette VHS, quand je maîtrisais les technologies
de redondances et réparations de données (ECC, ..., devenues par, par2) mais
cela n'en valait plus la peine. Les cdrom étaient là.
Pourquoi ? C'est un support magnétique, c'est différent des CDROM.
Quelle était la capacité d'une 240 par exemple ?
--
http://myurl.in/chocolat
http://myurl.in/iff
200 news-1.free.fr (13-2) NNRP Service Ready - ***@proxad.net
(posting ok)
500 What?
willpot
2007-10-13 08:11:49 UTC
Permalink
Raw Message
ce fut un produit commercial du Québec de marque "Backer"
2 Gb sur une cassette d' un magnétoscope de 2 heures
avec un taux de transfert de 9 Mb/mn
Ainsi, en 400 minutes (un peu moins de 7 heures) on peut sauvegarder un
disque dur de 1,6 Go
en passant par leur carte 8 bit ISA
pour les systèmes Win 3.11 ou 95
selon leur pub
Post by Yves Lambert
Post by K7+2lap
J'ai failli relancer la cassette VHS, quand je maîtrisais les
technologies de redondances et réparations de données (ECC, ..., devenues
par, par2) mais cela n'en valait plus la peine. Les cdrom étaient là.
Pourquoi ? C'est un support magnétique, c'est différent des CDROM.
Quelle était la capacité d'une 240 par exemple ?
--
http://myurl.in/chocolat
http://myurl.in/iff
(posting ok)
500 What?
K7+2lap
2007-10-13 10:44:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Yves Lambert
Post by K7+2lap
J'ai failli relancer la cassette VHS, quand je maîtrisais les
technologies de redondances et réparations de données (ECC, ..., devenues
par, par2) mais cela n'en valait plus la peine. Les cdrom étaient là.
Pourquoi ? C'est un support magnétique, c'est différent des CDROM.
Quelle était la capacité d'une 240 par exemple ?
énorme... pour l'époque!

On peut lire, sur une image VHS, et sans problèmes, environ 60 caractères
alphanumériques (soit environ 320 points) et en teinte de gris (26 dB à peu
près, soit 4 bits) Mais il y a des pb de jitter. On peut espérer 128 octets
(avec un certain taux d'erreurs). Mais il y a 576 lignes TV par image.
(restons à 512 utiles) cela fait quand même 64 KB.
A multiplier par 25 im/s x 60 s x 24 mn On arrive à 23 GB. De toutes
façons on est dans les ordres de grandeur des k7 DV (13 GB, plus courtes =
60 mn)

On utilisant les lignes TV supplémentaires (576-512) pour coder de la
redondance, et mixer les données pour éviter les drop-out, on peut obtenir
un bon taux de fiabilité. Mais cela reste du séquentiel... cela implique de
mettre des headers et donc de formater les bandes... On retrouve les k7
DAT...

Cela faisait un développement assez lourd (pensez aux tests à faire sur un
accès à la 212 eme mn. attendre les rembobinages, avance avant et démarche
heuristique... ) Mais c'est vrai que je maîtrisais toutes les technologies
(en particulier les headers des disques durs, et toujours la vidéo)
(mon groupe pro, n'avait pas le droit d'étudier le magnétisme. réservé pour
les USA! et ces c... n'ont rien fait!)

JMP
Thierry B.
2007-10-13 08:25:56 UTC
Permalink
Raw Message
--{ K7+2lap a plopé ceci: }--
Post by K7+2lap
Et puis toutes les rams dynamiques n'étaient pas identiques (accès par
salves possibles sur les rows, timings différents...)
Le doux cri de la RASCASse le soir au fond des boitiers céramiques :)
Post by K7+2lap
La cassette audio avec l'interface KansasCity
Ah, j'ai ça en projet dans les bricolages que je fais avec mes
gosses. Si tu as de la documentation ou des schémas, je suis
preneur...
--
Dans le cas d'un impétrant écarlate, on parle d'un roux pète-couille...
K7+2lap
2007-10-13 13:24:52 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry B.
--{ K7+2lap a plopé ceci: }--
Post by K7+2lap
Et puis toutes les rams dynamiques n'étaient pas identiques (accès par
salves possibles sur les rows, timings différents...)
Le doux cri de la RASCASse le soir au fond des boitiers céramiques :)
C'est d'ailleurs un moyen mnémotechnique de la séquence...
Post by Thierry B.
Post by K7+2lap
La cassette audio avec l'interface KansasCity
Ah, j'ai ça en projet dans les bricolages que je fais avec mes
gosses. Si tu as de la documentation ou des schémas, je suis
preneur...
Mon épouse m'a obligé à ranger un peu le sous-sol il y a qqs temps... (et
cette quantité de choses jetées... Quel malheur!) Les choses ont été
déplacées! Comment voulez-vous que je m'y retrouve maintenant!
Bien sûr que si un jour, je retrouve ce genre de document, schéma,
bidouille, j'en ferai une publication.

En gros, on prend une horloge double du bitrate et avec l'horloge on commute
une porte OU-Ex, quelques bascules D pour éviter les glitches et yapuka
enregistrer.
Ce type de codage data/data_ permet d'avoir une valeur moyenne constante.
d'où l'acceptation par les circuits magnétiques, un décodage plus simple par
comparateur, car le seuil peut être fixe.
Reste que les K7 ont des variations de vitesse (qui se cumulent) et cela
rend délicat la régénération de la clock de lecture. Cela fonctionnait avec
des uarts (je ne sais plus si KansasCity utilise des uarts, mais je me
souviens avoir fait ce type d'enregistrement autour d'uart. Une uart accepte
un jitter de 1/16 de bitrate. Ramené au process écriture/lecture cela
accepte une variation de vitesse de la bande de 1/32 soit 3% ... si je ne
me trompe pas! )
JMP
Tuttle
2007-10-09 18:49:35 UTC
Permalink
Raw Message
Après mûre réflexion, K7+2lap a écrit :

'lut,
J'ai trouvé cet après-midi une dizaine d'ASCII arts faits chez moi, il y a 25
ans. Il s'agit de mes enfants. Cela a été fait avec une imprimante à
aiguilles, modifiée de 5" à 8", et modifiée avec un photo détecteur sur la
tête d'impression, et pilotée par un ordinateur de ma conception (autour de
deux 6800)
Le scanner de McGiver! :)
On avait fait le meme genre de truc avec un Apple2 et un imagewriter a
l'epoque.. mais malheureusement, il n'en reste rien :(

Merci.
--
Alain.
Philou22
2007-10-09 18:55:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Bonsoir à tous !
(Juste pour sourire...)
J'ai trouvé cet après-midi une dizaine d'ASCII arts faits chez moi, il y a 25
ans. Il s'agit de mes enfants. Cela a été fait avec une imprimante à
aiguilles, modifiée de 5" à 8", et modifiée avec un photo détecteur sur la
tête d'impression, et pilotée par un ordinateur de ma conception (autour de
deux 6800)
Cela se passe là : http://pichotjm.free.fr/ascii_art/ascii.html
JMP
un qualificatif me vient, comme pour un autre sujet :

bien de loin, mais loin d'être bien

mais par contre, c'est super pour l'époque !!!
--
V from 1400GSX

http://philou22.perso.wanadoo.fr/
http://philou22.free.fr/
Jerome Vernet
2007-10-09 20:08:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Bonsoir à tous !
(Juste pour sourire...)
J'ai trouvé cet après-midi une dizaine d'ASCII arts faits chez moi, il y a
25 ans. Il s'agit de mes enfants. Cela a été fait avec une imprimante à
aiguilles, modifiée de 5" à 8", et modifiée avec un photo détecteur sur la
tête d'impression, et pilotée par un ordinateur de ma conception (autour de
deux 6800)
Et tu n'as pas déposé de brevet ? C'est c**! Ces systèmes ont par la
suite existé. Je me souviens d'un système basé autour d'une ImageWriter
Apple, la tête d'impression remplacé par exactement le même système !

Ca devait être dans les annèes 80/85.
--
-----
Jerome Vernet
Petite Collection de vieux micros
http://perso.orange.fr/jerome.vernet/
Nina Popravka
2007-10-09 20:22:04 UTC
Permalink
Raw Message
On Tue, 09 Oct 2007 22:08:00 +0200, Jerome Vernet
Post by Jerome Vernet
Je me souviens d'un système basé autour d'une ImageWriter
Apple, la tête d'impression remplacé par exactement le même système !
Ca devait être dans les annèes 80/85
Ouiiiiiiii!!!!!!!!!!!!!!
J'en ai même vendu quelques-uns.
Je regardais cette horrible bidouille d'un très sale oeil :-))))))))
--
Nina
Le Moustique
2007-10-09 20:25:26 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nina Popravka
Ouiiiiiiii!!!!!!!!!!!!!!
J'en ai même vendu quelques-uns.
Je regardais cette horrible bidouille d'un très sale oeil :-))))))))
C'était pas destiné à servir de fax, au départ?
--
/)
-:oo= Guillaume
\)
Actin funny, but I dont know why...
Jerome Vernet
2007-10-09 20:29:24 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Le Moustique
Post by Nina Popravka
Ouiiiiiiii!!!!!!!!!!!!!!
J'en ai même vendu quelques-uns.
Je regardais cette horrible bidouille d'un très sale oeil :-))))))))
C'était pas destiné à servir de fax, au départ?
Possible.
--
-----
Jerome Vernet
Petite Collection de vieux micros
http://perso.orange.fr/jerome.vernet/
Nina Popravka
2007-10-09 21:03:36 UTC
Permalink
Raw Message
On Tue, 9 Oct 2007 22:25:26 +0200, Le Moustique
Post by Le Moustique
C'était pas destiné à servir de fax, au départ?
Nan, c'était présenté comme le scanner du pauvre.
--
Nina
Guillaume Tello
2007-10-10 14:41:41 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Nina Popravka
On Tue, 9 Oct 2007 22:25:26 +0200, Le Moustique
Post by Le Moustique
C'était pas destiné à servir de fax, au départ?
Nan, c'était présenté comme le scanner du pauvre.
Dans ST Mag, ils proposaient un montage de ce genre avec programme de
pilotage pour transformer l'imprimante aiguilles en scanner. C'était en
effet bien moins cher qu'un scanner SCSI à l'époque (les seuls connectables
à un Atari à part les Scanners à main).

Guillaume.
OL
2007-10-10 19:18:00 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Guillaume Tello
Post by Nina Popravka
On Tue, 9 Oct 2007 22:25:26 +0200, Le Moustique
Post by Le Moustique
C'était pas destiné à servir de fax, au départ?
Nan, c'était présenté comme le scanner du pauvre.
Dans ST Mag, ils proposaient un montage de ce genre avec programme de
pilotage pour transformer l'imprimante aiguilles en scanner. C'était en
effet bien moins cher qu'un scanner SCSI à l'époque (les seuls connectables
à un Atari à part les Scanners à main).
Guillaume.
J'ai eu cela et franchement j'étais bien incapable de lire ce que l'on
pouvait sacnner avec c'était horrible (et lent)!

Olivier
GzavSnap
2007-10-10 16:32:33 UTC
Permalink
Raw Message
Salut,

Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!

Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!

Photo résistance -> ligne téléphonique -> lampe d'exposition.
Plus le point capté était sombre ... plus la lampe d'impression était
lumineuse!
Ou c'était le contraire ... mais ça donnait une image en négatif.

Xav.
IOBA
2007-10-10 22:30:45 UTC
Permalink
Raw Message
"GzavSnap" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
470d3f9f$0$30535$***@news.free.fr...
| Salut,
|
| Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
| Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
| sur le bus du CPC.
| Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue
par
| une tige filetée!
| Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait
les
| infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
| port OUT).
| Un bricolage de génie...
| Commencé mais jamais fini!
|
Il y en avait un aussi pour le PCW, le capteur se fixant sur la tête de
l'imprimante intégrée.
Jamais testé

--
IOBA
willpot
2007-10-11 06:30:32 UTC
Permalink
Raw Message
c' était une réinvention du bélinographe
utilisé par les agence AFP et autres REUTERS
pour transmettre les photos
Post by IOBA
| Salut,
|
| Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
| Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
| sur le bus du CPC.
| Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue
par
| une tige filetée!
| Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait
les
| infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
| port OUT).
| Un bricolage de génie...
| Commencé mais jamais fini!
|
Il y en avait un aussi pour le PCW, le capteur se fixant sur la tête de
l'imprimante intégrée.
Jamais testé
--
IOBA
Yves Lambert
2007-10-11 20:00:32 UTC
Permalink
Raw Message
Post by willpot
c' était une réinvention du bélinographe
utilisé par les agence AFP et autres REUTERS
pour transmettre les photos
Le bélino était aussi employé par la police pour transmettre des
portrait robot ou des photos.
--
http://myurl.in/chocolat
http://myurl.in/iff
200 news-1.free.fr (13-2) NNRP Service Ready - ***@proxad.net
(posting ok)
500 What?
Thierry B.
2007-10-11 05:06:28 UTC
Permalink
Raw Message
--{ GzavSnap a plopé ceci: }--
Post by GzavSnap
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Bellinographe ?
--
FTP is an evil protocol. See http://cvs.openbsd.org/faq/pf/ftp.html.
GzavSnap
2007-10-11 17:37:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry B.
--{ GzavSnap a plopé ceci: }--
Post by GzavSnap
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Bellinographe ?
Oui !!! *Bel*linographe !!!

Les turfistes attendait leur bellino avec impatience d'ailleurs.

Non, le Linographes est une imprimante à imiter les parquets... C'est ça?

Merci, Thierry... surtout qu'on en à déjà parlé sur ce news!
Honte à mouuuuua.
Xav.
Le Moustique
2007-10-11 22:18:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GzavSnap
Oui !!! *Bel*linographe !!!
Les turfistes attendait leur bellino avec impatience d'ailleurs.
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9linographe
--
/)
-:oo= Guillaume
\)
Actin funny, but I dont know why...
K7+2lap
2007-10-11 09:36:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Interessant! On pourrait faire cela avec un moteur pas à pas (pilotage 1/4
de pas) qui entraine le tambour, et un autre pour le charriot...
Post by GzavSnap
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Photo résistance -> ligne téléphonique -> lampe d'exposition.
Plus le point capté était sombre ... plus la lampe d'impression était
lumineuse!
Ou c'était le contraire ... mais ça donnait une image en négatif.
On avait aussi regarder la manip avec un spot se déplaçant sur un écran, une
optique et un cellule ultra sensible (voire PM).
L'optique permettait de déplacer la lumière du spot sur la photo à analyser.

Bonne journée

JMP
GzavSnap
2007-10-11 17:55:46 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Interessant! On pourrait faire cela avec un moteur pas à pas (pilotage 1/4
de pas) qui entraine le tambour, et un autre pour le charriot...
Oui, c'était le top! ... et une validation par sortie IRQ ...
Mais, non ... là c'était un vulgaire moteur à courant continus avec un
moto-réducteur.
Vitesse du moteur à régler avec la tension du moteur!
Et un cylindre d'un périmêtre calculé aux petits oignons...
Mais pas d'opto-coupleur infra-rouge pour la syncho du scan!
ça devait sortie une image bizarre...
Le moidre décalage pouvait donner une image en "italique"
Style chariot d'imprimante qui tape sur le capot de l'imprimante!
ca devait être coton à calibrer (vitesse/périmetre cylindre/retard nouvelle
ligne ...)
Post by K7+2lap
On avait aussi regarder la manip avec un spot se déplaçant sur un écran, une
optique et un cellule ultra sensible (voire PM).
L'optique permettait de déplacer la lumière du spot sur la photo à analyser.
Bhaa!!
C'est la principe des première télévision!

Xav.
K7+2lap
2007-10-12 12:20:57 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Tuttle
Post by K7+2lap
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute
simple
Post by K7+2lap
Post by GzavSnap
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance,
mue
par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance
envoyait
les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Interessant! On pourrait faire cela avec un moteur pas à pas (pilotage 1/4
de pas) qui entraine le tambour, et un autre pour le charriot...
Oui, c'était le top! ... et une validation par sortie IRQ ...
Mais, non ... là c'était un vulgaire moteur à courant continus avec un
moto-réducteur.
Vitesse du moteur à régler avec la tension du moteur!
Et un cylindre d'un périmêtre calculé aux petits oignons...
Mais pas d'opto-coupleur infra-rouge pour la syncho du scan!
ça devait sortie une image bizarre...
Le moidre décalage pouvait donner une image en "italique"
Style chariot d'imprimante qui tape sur le capot de l'imprimante!
ca devait être coton à calibrer (vitesse/périmetre cylindre/retard nouvelle
ligne ...)
Cela requière une stabilité de vitesse de 10-3 pour une ligne, et une de
10-6 s'il n'y a pas de détection synchro ligne! Il y a intérêt à avoir une
régulation de vitesse et un bon volant inertiel.
Le codage discret(?) de Canal+ avant l'heure!
Post by Tuttle
Post by K7+2lap
On avait aussi regarder la manip avec un spot se déplaçant sur un écran,
une
Post by K7+2lap
optique et un cellule ultra sensible (voire PM).
L'optique permettait de déplacer la lumière du spot sur la photo à
analyser.
Bhaa!!
C'est la principe des première télévision!
pas tout à fait, puisque c'était un disque percé qui jouait le rôle de
balayeur.

JMP
Pucud
2007-10-11 10:40:09 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Ca s'appelait un belino! J'en ai vu une demo à Kaza (PTT) pendant une
perm en 57. Sauf que presque tout etait mecanique. En particulier chaque
tour de tambour etait un "decroché" pour pouvoir synchroniser (comme le
Start en asyn) . La reception se faisit directement sur un papier photo.
Comme la transmission durait plus de 30 mn, tu vois l'angoisse! Je crois
que c'était par cable.
Je n'ai aucun document, mais en cherchant belino ou belinographe, meme
dans un dico tu dois trouver. Les PTT ont forcément des archives....
Post by GzavSnap
Photo résistance -> ligne téléphonique -> lampe d'exposition.
Plus le point capté était sombre ... plus la lampe d'impression était
lumineuse!
Ou c'était le contraire ... mais ça donnait une image en négatif.
toutafait... vous aviez tout de meme essayé un sacré truc pour des amateurs!
L'inspecteur (un passionné) qui nous avait fait la demo (entre
collegues) avait un "livre d'or" avec les originaux et un exemplaire de
reception que son collégue de Paris lui envoyait par la poste.

C'etait un peu l'ancetre du scanner, sans digitalisation...
** cix **
K7+2lap
2007-10-11 12:44:23 UTC
Permalink
Raw Message
Bonjour,
Post by Pucud
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Ca s'appelait un belino! J'en ai vu une demo à Kaza (PTT) pendant une
perm en 57. Sauf que presque tout etait mecanique. En particulier chaque
tour de tambour etait un "decroché" pour pouvoir synchroniser (comme le
Start en asyn) . La reception se faisit directement sur un papier photo.
Comme la transmission durait plus de 30 mn, tu vois l'angoisse! Je crois
que c'était par cable.
Je n'ai aucun document, mais en cherchant belino ou belinographe, meme
dans un dico tu dois trouver. Les PTT ont forcément des archives....
Post by GzavSnap
Photo résistance -> ligne téléphonique -> lampe d'exposition.
Plus le point capté était sombre ... plus la lampe d'impression était
lumineuse!
Ou c'était le contraire ... mais ça donnait une image en négatif.
toutafait... vous aviez tout de meme essayé un sacré truc pour des amateurs!
L'inspecteur (un passionné) qui nous avait fait la demo (entre
collegues) avait un "livre d'or" avec les originaux et un exemplaire de
reception que son collégue de Paris lui envoyait par la poste.
C'etait un peu l'ancetre du scanner, sans digitalisation...
** cix **
Nous avions fait dans ma boite (la Serel) des transmissions d'image en
longue distance (genre 700km, surveillance de sites sensibles militaires)
sur lignes (commutées ou) louées. C'était une vraie usine à gaz: (et d'un
coût!)
-Caméra TV ( du genre à regarder de nuit 10-4 lux . Nuit sans lune et avec
nuages -donc pas d'éclairage par les étoiles-)
-enregistrement de l'image TV sur monoscope: genre de tube vidicon avec 2
canons: l pour écrire 1 pour lire.
-lecture du monoscope en vitesse lente et transmission électronique sur
ligne (ou radio)
-Réception des signaux
-inscription sur monoscope
-relecture en balayage TV standard (NB)

et tout cela en analogique!
La définition pouvait monter à 1029 lignes. déjà de la HD!

Avec un 2 ème monoscope, on pouvait comparer 2 images et ne transmettre que
les différences...
Cela marchait bien. Quand les 2 images étaient différentes, cela enclenchait
une alarme de sécurité... et ils envoyaient la troupe...
Le pb était que si un oiseau passait... ou que des nuages changeaient
l'ombre... (pour un système à l'extérieur)

NB Je n'ai pas de monoscope dans ma collection! C'étaient des machins
tellement chers que si on grillait le filament de chauffage, le constructeur
réparait le tube: ouverture de l'ampoule, nouveau filament, remise sous
vide, un petit coup de getter et voilà... il n'y avait plus que la facture à
payer!

Si vous avez bien regardé dans mon site, il y a une photo avec un tube
bi-canons spécial. La grosse bidouille de labo. (il y a une autre photo
d'un tube vide)

Il faudra qu'un jour, je parle des premières visus (écran graphique) qui
étaient faites en vectoriel... ainsi que les caractères! Là, le bi-canon
d'affichage permettait d'avoir de la couleur. Ou bien une autre technologie
qui changeait la pénétration du faisceau électronique (commutation de la
THT) dans des couches de phosphores genre P38 (orange) et P39 (vert) ou P4
(blanc)

Voilà, c'est ce que moi j'appelle des ordinosaures!!! ;-)

Au fait, les calculateurs analogiques... sont-il en charte dans ce NG? Parce
que j'ai encore une machine que j'avais créée pour calculer le temps de pose
et le type de papier photo (contraste) à utiliser lors de tirages sur
papier.

Bon c'est l'heure de la sieste! à d'autres de rappeler leurs souvenirs.

A+

JMP
GzavSnap
2007-10-11 18:27:06 UTC
Permalink
Raw Message
Salut !
Post by K7+2lap
Nous avions fait dans ma boite (la Serel) des transmissions d'image en
longue distance (genre 700km, surveillance de sites sensibles militaires)
sur lignes (commutées ou) louées. C'était une vraie usine à gaz: (et d'un
coût!)
-Caméra TV ( du genre à regarder de nuit 10-4 lux . Nuit sans lune et avec
nuages -donc pas d'éclairage par les étoiles-)
-enregistrement de l'image TV sur monoscope: genre de tube vidicon avec 2
canons: l pour écrire 1 pour lire.
-lecture du monoscope en vitesse lente et transmission électronique sur
ligne (ou radio)
-Réception des signaux
-inscription sur monoscope
-relecture en balayage TV standard (NB)
et tout cela en analogique!
La définition pouvait monter à 1029 lignes. déjà de la HD!
Avec un 2 ème monoscope, on pouvait comparer 2 images et ne transmettre que
les différences...
Houah ! Du Mpeg analogique!
Ca a d'ailleurs été repris en numérique pour les vidéo-surveillances
actuelles!
Avec la détection volumique, chromatique ...
Post by K7+2lap
Cela marchait bien. Quand les 2 images étaient différentes, cela enclenchait
une alarme de sécurité... et ils envoyaient la troupe...
C'est comme ...
Heu ! rien ... rien ...
Post by K7+2lap
Le pb était que si un oiseau passait... ou que des nuages changeaient
l'ombre... (pour un système à l'extérieur)
Ca a été longtemps le problème!
C'est gros?
Ca rampe?
Ca va vite?
C'est un fantôme?
Post by K7+2lap
NB Je n'ai pas de monoscope dans ma collection! C'étaient des machins
tellement chers que si on grillait le filament de chauffage, le constructeur
réparait le tube: ouverture de l'ampoule, nouveau filament, remise sous
vide, un petit coup de getter et voilà... il n'y avait plus que la facture à
payer!
Pas donné!
Post by K7+2lap
Il faudra qu'un jour, je parle des premières visus (écran graphique) qui
étaient faites en vectoriel... ainsi que les caractères! Là, le bi-canon
d'affichage permettait d'avoir de la couleur. Ou bien une autre technologie
qui changeait la pénétration du faisceau électronique (commutation de la
THT) dans des couches de phosphores genre P38 (orange) et P39 (vert) ou P4
(blanc)
Ecran du PDP1 ?
Vectrex? (??? sous sa forme recente???)
Post by K7+2lap
Voilà, c'est ce que moi j'appelle des ordinosaures!!! ;-)
C'est presque Pré-Ordinoseaurien ;)))
Post by K7+2lap
Au fait, les calculateurs analogiques... sont-il en charte dans ce NG? Parce
que j'ai encore une machine que j'avais créée pour calculer le temps de pose
et le type de papier photo (contraste) à utiliser lors de tirages sur
papier.
On prend tout ce que l'on aime!

Et avant les transistors... il y avait les triodes...

Xav.
Thierry B.
2007-10-11 21:34:30 UTC
Permalink
Raw Message
--{ GzavSnap a plopé ceci: }--
Post by GzavSnap
Post by K7+2lap
Il faudra qu'un jour, je parle des premières visus (écran graphique) qui
étaient faites en vectoriel... ainsi que les caractères! Là, le bi-canon
d'affichage permettait d'avoir de la couleur. Ou bien une autre technologie
qui changeait la pénétration du faisceau électronique (commutation de la
THT) dans des couches de phosphores genre P38 (orange) et P39 (vert) ou P4
(blanc)
Ecran du PDP1 ?
Vectrex? (??? sous sa forme recente???)
Mmmm, je parierais sur du Tektro 401x, ou peut-être des Kraters
de la CSEE, ou des trucs de Numelec...
--
Dès Noël où un zéphyr haï me vêt de glaçons würmiens
K7+2lap
2007-10-12 13:16:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Thierry B.
--{ GzavSnap a plopé ceci: }--
Post by GzavSnap
Post by K7+2lap
Il faudra qu'un jour, je parle des premières visus (écran graphique) qui
étaient faites en vectoriel... ainsi que les caractères! Là, le bi-canon
d'affichage permettait d'avoir de la couleur. Ou bien une autre technologie
qui changeait la pénétration du faisceau électronique (commutation de la
THT) dans des couches de phosphores genre P38 (orange) et P39 (vert) ou P4
(blanc)
Ecran du PDP1 ?
Vectrex? (??? sous sa forme recente???)
Mmmm, je parierais sur du Tektro 401x, ou peut-être des Kraters
de la CSEE, ou des trucs de Numelec...
Non, je parle de produits Serel. Mais probablement que ces marques avaient
leurs solutions. Mais là, je ne me souviens plus!
J'ai des photos, mais je ne sais pas si je serai capable de dire si tel
écran est bi-canon ou à pénétration. L'indice décisif est si l'écran est
vectoriel couleur, alors on a affaire à une de ces techniques. (Il est
possible que je dise une bêtise... )

Le bi-canon réclamait des ampoules spéciales, mais pouvait garantir une
parfaite concentration des spots. Mais les bobines de balayage (en double,
une par canon) pouvait interférer magnétiquement.

La technologie à pénétration, avait pour défaut de grosses difficultés à
maintenir la concentration du spot en fonction de la couleur. Vous vous
souvenez tous de vos cours, où on expliquait que la tension à mettre sur la
pin de concentration, variait en fonction de la tension de la THT. Comment
cela, vous dormiez déjà!? Moi aussi je devais dormir, car il me remonte du
fond de ma mémoire qu'il s'agissait d'un courant à mettre dans une bobine de
concentration (ben oui, une tension ne peut que dévier un faisceau), et
qu'il fallait donc un courant variable en fonction de la tension ET de
l'intensité du faisceau électronique (donc de la luminosité du spot!)
(j'ai bien fait de me coincer la jambe, sans cela je n'aurai jamais avoué!)

Un exemple de bi-canon (en cours de développement)
http://pichotjm.free.fr/Divers/Divers.html et son apparence
Loading Image... dans une application de
contrôle aérien. (celui là n'est peut-être pas Serel) désolé pour la faible
qualité photo, mais les démonstrations de trafic aérien sont presque
toujours dans le noir à l'époque on avait du 25 ASA! (mais une optique à
1.4!) [suis-je toujours en charte? la question pour vous réveiller!]

JMP
IOBA
2007-10-12 16:00:06 UTC
Permalink
Raw Message
"K7+2lap" <***@Kl7ap.fr> a écrit dans le message de news:
015abc89$0$23482$***@news.astraweb.com...
|
| [suis-je toujours en charte? la question pour vous réveiller!]
|
En charte ? Pas vraiment... mais t'as le droit, tant que ça reste aussi
intéressant : il y a du savoir vivre, ici, tu ne te feras pas lapider. Nous
sommes entre gens de bonne intelligence, et de bonne compagnie.
Et puis tu peux te mettre définitivement à l'abri de toute forme de reproche
en ajoutant une balise [HC], et peut-être en choisissant un nouveau titre
pour un nouveau sujet bien plus passionnant (amha) que le "ascii art"

--
IOBA
Sébastien Kirche
2007-10-13 09:30:45 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
[...]
Un exemple de bi-canon (en cours de développement)
http://pichotjm.free.fr/Divers/Divers.html et son apparence
http://pichotjm.free.fr/Divers/DS070702114127.jpg dans une application
http://de contrôle aérien. (celui là n'est peut-être pas Serel) désolé
pour la faible qualité photo, mais les démonstrations de trafic aérien
sont presque toujours dans le noir à l'époque on avait du 25 ASA!
(mais une optique à 1.4!) [suis-je toujours en charte? la question
pour vous réveiller!]
Sur l'image du "radar" l'image n'est pas dessinée par balayage mais
chaque segment est tracé individuellement par le faisceau ? (Je suppose
que ça ressemble au fonctionnement de la console Vectrex mais je n'en ai
jamais vu).

Ça devait être coton pour calculer les déplacements du faisceau et les
interruptions et reprises, non ? En y réfléchissant c'est le même
fonctionnement qu'une table traçante. C'était capable d'optimiser les
déplacements ou ça traçait la liste de tous les segments toujours dans
le même ordre ?
--
Sébastien Kirche
K7+2lap
2007-10-13 13:46:18 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Sébastien Kirche
Post by K7+2lap
[...]
Un exemple de bi-canon (en cours de développement)
http://pichotjm.free.fr/Divers/Divers.html et son apparence
http://pichotjm.free.fr/Divers/DS070702114127.jpg dans une application
http://de contrôle aérien. (celui là n'est peut-être pas Serel) désolé
pour la faible qualité photo, mais les démonstrations de trafic aérien
sont presque toujours dans le noir à l'époque on avait du 25 ASA!
(mais une optique à 1.4!) [suis-je toujours en charte? la question
pour vous réveiller!]
Sur l'image du "radar" l'image n'est pas dessinée par balayage mais
chaque segment est tracé individuellement par le faisceau ? (Je suppose
que ça ressemble au fonctionnement de la console Vectrex mais je n'en ai
jamais vu).
Oui le faisceau se déplace en XY. Le terme Vectrex est en effet très près de
vecteur! C'est tout à fait probable.
Post by Sébastien Kirche
Ça devait être coton pour calculer les déplacements du faisceau et les
interruptions et reprises, non ? En y réfléchissant c'est le même
fonctionnement qu'une table traçante. C'était capable d'optimiser les
déplacements ou ça traçait la liste de tous les segments toujours dans
le même ordre ?
Mes souvenirs sont... effacés! Je ne me souviens plus s'il s'agissait de ce
déplacement du spot par effet électrostatique (comme dans les vieux
oscilloscopes) ou par déviations magnétiques (toujours plus compliquées, car
limitées par des slew-rates et de forts besoins en puissance) Il y avait des
générateurs de caractères vectoriels (pour l'écriture alphabétique) Le reste
devait (?) être piloté par ordinateur avec des DAC (je suis content, le
rack que j'ai restauré, servait peut-être à cela! je m'égare car là, on
parle de 1970 ou 72)
Je ne pense pas qu'à l'époque Bresenham existait... Cela devait travailler
avec des générateurs de dents de scie... (analogique. donc générateur de
courant...)

Une déviation électrostatique pouvait accepter une liste dans le même ordre,
pour du magnétique, il fallait probablement réarranger les listes pour
optimisation. Les images graphiques hors radar se généraient à qqs unités
par seconde (cela dépendait de la charge graphique). Le flicker
(papillotement) était important et conduisait à utiliser des ambiances très
sombre. (L'Oeil est moins sensible au flicker, quand la luminosité est très
faible. C'est pour cela que des images très lumineuses réclament 80 im/s)

JMP

K7+2lap
2007-10-12 12:43:12 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GzavSnap
Salut !
Post by K7+2lap
Nous avions fait dans ma boite (la Serel) des transmissions d'image en
longue distance (genre 700km, surveillance de sites sensibles militaires)
sur lignes (commutées ou) louées. C'était une vraie usine à gaz: (et d'un
coût!)
-Caméra TV ( du genre à regarder de nuit 10-4 lux . Nuit sans lune et avec
nuages -donc pas d'éclairage par les étoiles-)
-enregistrement de l'image TV sur monoscope: genre de tube vidicon avec 2
canons: l pour écrire 1 pour lire.
-lecture du monoscope en vitesse lente et transmission électronique sur
ligne (ou radio)
-Réception des signaux
-inscription sur monoscope
-relecture en balayage TV standard (NB)
et tout cela en analogique!
La définition pouvait monter à 1029 lignes. déjà de la HD!
Avec un 2 ème monoscope, on pouvait comparer 2 images et ne transmettre
que
Post by K7+2lap
les différences...
Houah ! Du Mpeg analogique!
Il y a eu qqs années avant le mpeg, un standard TV étudié par Thomson (?)
qui faisait du filtrage analogique et qui obtenait de bons taux de
compression. Le problème était de garantir la stabilité des filtres...
Le D2mac utilisait-il ce genre de compression?
Post by GzavSnap
Ca a d'ailleurs été repris en numérique pour les vidéo-surveillances
actuelles!
Avec la détection volumique, chromatique ...
Post by K7+2lap
Cela marchait bien. Quand les 2 images étaient différentes, cela
enclenchait
Post by K7+2lap
une alarme de sécurité... et ils envoyaient la troupe...
C'est comme ...
Heu ! rien ... rien ...
Post by K7+2lap
Le pb était que si un oiseau passait... ou que des nuages changeaient
l'ombre... (pour un système à l'extérieur)
Ca a été longtemps le problème!
C'est gros?
Ca rampe?
Ca va vite?
C'est un fantôme?
Post by K7+2lap
NB Je n'ai pas de monoscope dans ma collection! C'étaient des machins
tellement chers que si on grillait le filament de chauffage, le
constructeur
Post by K7+2lap
réparait le tube: ouverture de l'ampoule, nouveau filament, remise sous
vide, un petit coup de getter et voilà... il n'y avait plus que la
facture
à
Post by K7+2lap
payer!
Pas donné!
Je me trompe, c'était surtout les tubes de caméras LLL (low light level) qui
étaient très chers. Mais je ne veux pas dire que les monoscopes étaient
gratuits!
Post by GzavSnap
Post by K7+2lap
Il faudra qu'un jour, je parle des premières visus (écran graphique) qui
étaient faites en vectoriel... ainsi que les caractères! Là, le bi-canon
d'affichage permettait d'avoir de la couleur. Ou bien une autre
technologie
Post by K7+2lap
qui changeait la pénétration du faisceau électronique (commutation de la
THT) dans des couches de phosphores genre P38 (orange) et P39 (vert) ou P4
(blanc)
Ecran du PDP1 ?
Vectrex? (??? sous sa forme recente???)
PDP1 c'était 1960? je crois. Là je parle de technique 1971-1973
Vectrex? Je ne connais pas. Je parle de machines Serel. (ou Thomson)
Post by GzavSnap
Post by K7+2lap
Voilà, c'est ce que moi j'appelle des ordinosaures!!! ;-)
C'est presque Pré-Ordinoseaurien ;)))
Post by K7+2lap
Au fait, les calculateurs analogiques... sont-il en charte dans ce NG?
Parce
Post by K7+2lap
que j'ai encore une machine que j'avais créée pour calculer le temps de
pose
Post by K7+2lap
et le type de papier photo (contraste) à utiliser lors de tirages sur
papier.
On prend tout ce que l'on aime!
Et avant les transistors... il y avait les triodes...
Là, j'ai peu de souvenirs, à part les décharges quand on faisait des manips.
Le doigt sur la HT (400 volts) cela surprend toujours et cela peut également
blesser (retrait rapide, incontrôlé, de sa main d'un châssis: coupures sur
les bords coupants) C'était le temps des études. A titre pro, je n'ai connu
les tubes que par la THT (ou les polarisations, concentration) et là on
était très prudent car le risque était mortel.
Les alims THT étaient stabilisées, pour pouvoir accepter des zones
clignotantes sur les écrans. Cela faisait de 20 à 30 KV! Les réserves
d'énergie étaient tels que des accidents graves pouvaient arriver. Avant
tout intervention, on court-circuitait la THT. On ne réfléchissait pas trop
aux rayons X mous ( donc de 20 keV à 30 keV) Ces 'putains' de CRTs, c'est
quand même de petits accélérateurs de particules (électrons) Tout s'est
amélioré avec les redresseurs solides (Si).

Voilà!

JMP
thedre
2007-10-11 20:30:06 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Bonjour,
Post by Pucud
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Ca s'appelait un belino! J'en ai vu une demo à Kaza (PTT) pendant une
perm en 57. Sauf que presque tout etait mecanique. En particulier chaque
tour de tambour etait un "decroché" pour pouvoir synchroniser (comme le
Start en asyn) . La reception se faisit directement sur un papier photo.
Comme la transmission durait plus de 30 mn, tu vois l'angoisse! Je crois
que c'était par cable.
Je n'ai aucun document, mais en cherchant belino ou belinographe, meme
dans un dico tu dois trouver. Les PTT ont forcément des archives....
Post by GzavSnap
Photo résistance -> ligne téléphonique -> lampe d'exposition.
Plus le point capté était sombre ... plus la lampe d'impression était
lumineuse!
Ou c'était le contraire ... mais ça donnait une image en négatif.
toutafait... vous aviez tout de meme essayé un sacré truc pour des amateurs!
L'inspecteur (un passionné) qui nous avait fait la demo (entre
collegues) avait un "livre d'or" avec les originaux et un exemplaire de
reception que son collégue de Paris lui envoyait par la poste.
C'etait un peu l'ancetre du scanner, sans digitalisation...
** cix **
Nous avions fait dans ma boite (la Serel) des transmissions d'image en
longue distance (genre 700km, surveillance de sites sensibles militaires)
sur lignes (commutées ou) louées. C'était une vraie usine à gaz: (et d'un
coût!)
-Caméra TV ( du genre à regarder de nuit 10-4 lux . Nuit sans lune et avec
nuages -donc pas d'éclairage par les étoiles-)
-enregistrement de l'image TV sur monoscope: genre de tube vidicon avec 2
canons: l pour écrire 1 pour lire.
-lecture du monoscope en vitesse lente et transmission électronique sur
ligne (ou radio)
-Réception des signaux
-inscription sur monoscope
-relecture en balayage TV standard (NB)
et tout cela en analogique!
La définition pouvait monter à 1029 lignes. déjà de la HD!
Avec un 2 ème monoscope, on pouvait comparer 2 images et ne transmettre que
les différences...
Cela marchait bien. Quand les 2 images étaient différentes, cela enclenchait
une alarme de sécurité... et ils envoyaient la troupe...
Le pb était que si un oiseau passait... ou que des nuages changeaient
l'ombre... (pour un système à l'extérieur)
NB Je n'ai pas de monoscope dans ma collection! C'étaient des machins
tellement chers que si on grillait le filament de chauffage, le constructeur
réparait le tube: ouverture de l'ampoule, nouveau filament, remise sous
vide, un petit coup de getter et voilà... il n'y avait plus que la facture à
payer!
Si vous avez bien regardé dans mon site, il y a une photo avec un tube
bi-canons spécial. La grosse bidouille de labo. (il y a une autre photo
d'un tube vide)
Il faudra qu'un jour, je parle des premières visus (écran graphique) qui
étaient faites en vectoriel... ainsi que les caractères! Là, le bi-canon
d'affichage permettait d'avoir de la couleur. Ou bien une autre technologie
qui changeait la pénétration du faisceau électronique (commutation de la
THT) dans des couches de phosphores genre P38 (orange) et P39 (vert) ou P4
(blanc)
Voilà, c'est ce que moi j'appelle des ordinosaures!!! ;-)
Au fait, les calculateurs analogiques... sont-il en charte dans ce NG? Parce
que j'ai encore une machine que j'avais créée pour calculer le temps de pose
et le type de papier photo (contraste) à utiliser lors de tirages sur
papier.
Bon c'est l'heure de la sieste! à d'autres de rappeler leurs souvenirs.
A+
JMP
Toujours aussi passionnant, le principe de transmission filaire ou
hertzien me fait penser à ce qui se fait en radio-amateur avec la SSTV
demandant du matériel à part entière au début puis beaucoup plus facile
avec les ordinateurs (Apple II, mac, CPC, atari et au-delà jusqu'à
maintenant). Cela réuni 3 de mes passions : informatique,
radio-communication, photographie.
--
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Thedre adresse de messagerie à modifier :
THEDRE1 suivi de @FREE.FR
site : http://ordinophile.free.fr
K7+2lap
2007-10-12 13:24:16 UTC
Permalink
Raw Message
Post by thedre
Toujours aussi passionnant, le principe de transmission filaire ou
hertzien me fait penser à ce qui se fait en radio-amateur avec la SSTV
demandant du matériel à part entière au début puis beaucoup plus facile
avec les ordinateurs (Apple II, mac, CPC, atari et au-delà jusqu'à
maintenant). Cela réuni 3 de mes passions : informatique,
radio-communication, photographie.
La radio commande... une de mes premières bidouilles. Transmission des
ordres avec une liaison série digitale (genre d'uart) pour mon petit frère.
Une petite vedette. Mais j'ai trop galéré dans la HF 27 MHz.

J'ai failli remettre cela avec mon premier fils. Il avait construit un avion
et son premier vol s'est terminé (après 10 mn) par une perte de contrôle et
un crash vertical à 3 mètres de spectateurs. Nous n'avons jamais eu le
courage de tout recommencer. (ce n'était pas de électronique de ma
conception. mais un achat commercial) Une tringle a dû se détacher.

JMP
GzavSnap
2007-10-11 18:11:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Pucud
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue par
une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait les
infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique (
port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Mais on a rien inventé...
Le système existait dès les années 50 pour les transfert Linographiques
(Pucud ? HELP!) des photos!
Ca s'appelait un belino! J'en ai vu une demo à Kaza (PTT) pendant une
perm en 57. Sauf que presque tout etait mecanique. En particulier chaque
tour de tambour etait un "decroché" pour pouvoir synchroniser (comme le
Start en asyn) . La reception se faisit directement sur un papier photo.
Comme la transmission durait plus de 30 mn, tu vois l'angoisse! Je crois
que c'était par cable.
Je n'ai aucun document, mais en cherchant belino ou belinographe, meme
dans un dico tu dois trouver. Les PTT ont forcément des archives....
Ca s'appelait un belino?

Pas du tout ...
C'était le "Bellino" ! (hein, Thierry?)

Note: (Pucud ? HELP!)
Pucud est le spécialiste, désolé Thierry!
Je suis obligé d'écrire "Bellino" : "Belino" ...
Post by Pucud
La reception se faisit directement sur un papier photo.
Donc en négatif ... puis dévellopé par la suite!
Post by Pucud
Post by GzavSnap
Photo résistance -> ligne téléphonique -> lampe d'exposition.
Plus le point capté était sombre ... plus la lampe d'impression était
lumineuse!
Ou c'était le contraire ... mais ça donnait une image en négatif.
toutafait... vous aviez tout de meme essayé un sacré truc pour des amateurs!
L'inspecteur (un passionné) qui nous avait fait la demo (entre
collegues) avait un "livre d'or" avec les originaux et un exemplaire de
reception que son collégue de Paris lui envoyait par la poste.
C'etait un peu l'ancetre du scanner, sans digitalisation...
Tiens, ça me fait pensé au tourne disque!
Au lieu d'une lampe, ça pouvait graver une plaque d'étaing avec une
éguille/electro-aimant...
C'était en négatif... et un coup d'ancre, une feuille ... et la photo était
imprimée!
... je dépose le brevé de suite!

A plus.
GzavSnap
2007-10-12 16:53:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by GzavSnap
Salut,
Ca me rappel un montage pour le CPC à l'époque!
Une interface analogique/numérique 8bis (256 niveaux de gris) toute simple
sur le bus du CPC.
Un cylindre sur lequel on scotshait l'image et une photo-résistance, mue
par une tige filetée!
Le cylindre tournait à vitesse constante et la photo-résistance envoyait
les infos au bus via le circuit de conversion analogique vers le numérique
(port OUT).
Un bricolage de génie...
Commencé mais jamais fini!
Voilà,
J'ai retrouvé l'article dans mon atelier!
C'est un article de F.BAILLE dans l'Ordinateur-Individuel (à confirmer)
N°1768
Septembre 1989
en 2 parties ...
partie n°1 (mécanique)- page 132 (Septembre 1989 - N°1768)
Partie n°2 (élèctronique-programmation basic GFA Atari)- page 146 (Octobre
1989 - N°1769)

Loading Image...

Si quelqun est interressé pour l'experience ou pour une réalisation
didactique (enseignement), me contacter...

nota: J'ai un montage de stylo optique pour CPC aussi!(incomplet)

Bien sûr, si F.Baille nous lit, j'aimerais avoir son accord pour créer un
page sur cet article et diffuser son article en entier!

C'est un bon montage réalisable et éducatif....
Les profs de mécanique et d'élèctronique ne diront pas le contraire.
De plus, ce montage peut être redirigé vers une prise Usb ...

Xav.
IOBA
2007-10-12 21:20:08 UTC
Permalink
Raw Message
"GzavSnap" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
470fa7d8$0$26723$***@news.free.fr...
|
| Voilà,
| J'ai retrouvé l'article dans mon atelier!
| C'est un article de F.BAILLE dans l'Ordinateur-Individuel (à confirmer)
| N°1768
| Septembre 1989
| en 2 parties ...
| partie n°1 (mécanique)- page 132 (Septembre 1989 - N°1768)
| Partie n°2 (élèctronique-programmation basic GFA Atari)- page 146
(Octobre
| 1989 - N°1769)
|
BASIC Atari pour un montage CPC ? Tu es sûr ?

--
IOBA
thedre
2007-10-13 12:34:42 UTC
Permalink
Raw Message
Post by IOBA
|
| Voilà,
| J'ai retrouvé l'article dans mon atelier!
| C'est un article de F.BAILLE dans l'Ordinateur-Individuel (à confirmer)
| N°1768
| Septembre 1989
| en 2 parties ...
| partie n°1 (mécanique)- page 132 (Septembre 1989 - N°1768)
| Partie n°2 (élèctronique-programmation basic GFA Atari)- page 146
(Octobre
| 1989 - N°1769)
|
BASIC Atari pour un montage CPC ? Tu es sûr ?
--
IOBA
Dans l'article il est dit que pour le cas présent, le montage était
destiné à un atari ST mais adaptable à d'autre ordi.
--
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Thedre adresse de messagerie à modifier :
THEDRE1 suivi de @FREE.FR
site : http://ordinophile.free.fr
jbfairlight
2007-10-10 09:34:27 UTC
Permalink
Raw Message
Post by K7+2lap
Bonsoir à tous !
(Juste pour sourire...)
J'ai trouvé cet après-midi une dizaine d'ASCII arts faits chez moi, il y a
25 ans. Il s'agit de mes enfants. Cela a été fait avec une imprimante à
aiguilles, modifiée de 5" à 8", et modifiée avec un photo détecteur sur la
tête d'impression, et pilotée par un ordinateur de ma conception (autour de
deux 6800)
Cela se passe là : http://pichotjm.free.fr/ascii_art/ascii.html
JMP
Moi j'avais fait ce genre de manipe avec un ami vers 1983-1984 avec un TI99 et
une table tracante et de numérisation X/Y en Lego ;) Et aussi par la suite avec
un Amstrad CPC...

A quand on a 14/15 ans on fait avec les moyens qu'on a ;) Une belle époque ;)

Je connaissait un grand (c'est a dire adulte de l'époque) qui avait fait le même
genre de manip mais avec une console pour visualiser les microfilm, il avait une
résolution de folie (pour l'époque et en 12 bits il me semble).

JB
Tuttle
2007-10-10 10:49:13 UTC
Permalink
Raw Message
jbfairlight a exprimé avec précision :

'lut,
Post by jbfairlight
A quand on a 14/15 ans on fait avec les moyens qu'on a ;) Une belle époque ;)
Ouaip, et surtout a l'epoque rien n'existait ou alors a des tarifs
monstrueux.
Aujourd'hui tout ou presque existe a des tarifs raz les paquerettes...
Et quand ca n'existe pas, pour bricoler ca demande bien plus de
resources/matos/connaissance qu'avant.

--
Alain.
jbfairlight
2007-10-10 11:33:31 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Tuttle
'lut,
Post by jbfairlight
A quand on a 14/15 ans on fait avec les moyens qu'on a ;) Une belle époque ;)
Ouaip, et surtout a l'epoque rien n'existait ou alors a des tarifs
monstrueux.
Aujourd'hui tout ou presque existe a des tarifs raz les paquerettes...
Et quand ca n'existe pas, pour bricoler ca demande bien plus de
resources/matos/connaissance qu'avant.
--
Alain.
Humm il faut relativiser...

Un TI99 ou un CPC c'était dans les 4000 Frs...
Et il n'y avait presque pas d'outils de développement, Option pour
l'assembleur... La TV familiale comme visu, un magneto pour les sauvegarde...

Voir le très bon site de Fabrice Montupet sur les TI99:
<http://perso.orange.fr/fabrice.montupet/ti99i1.htm>
--> 2290 Frs pour TI99/4A

Pour les Amstrad CPC le site de mo5 :
<http://mo5.com/musee/fiche.php?id=cpc464>
--> 2990 Frs pour un CPC 464 avec moniteur monochrome
--> 4490 Frs pour un CPC 464 avec moniteur couleur

Et ca fait environ 677 euros de maintenant (table de conversion INSEE 2001).

Actuelement, un PC d'entrée de gamme d'occase on en trouve a 150 euros
complet... et avec un port // il y a de quoi faire...
Et meme neuf mais a monter pour 168,99 euros :
<http://www.ldlc.com/fiche/PB00060057.html>

Pour l'OS et les outils de développement : Linux et hop, c'est gratuit !

Pour les exemples et la doc il y a internet :)

Il existe des tonnes de possibilité de développement de µp (Microchip, Atmel,
etc) et d'EPLD (Xilinx, Atera, etc) a prix vraiement tres tres raisonnable...
50 euros pour faire du EPLD, c'est donné ! Les composants sont plus accessibles.

Je pense que nous somme maintenant franchement dans une optique de société de
consommation... Et les techniques et sciences, c'est bien moins valorisant que
la starAc ;)

Mais je ne désespère pas... il y a encore des jeunes qui s'intéresse a cela avec
leurs moyens ;)

Bon bon...

JB
Nina Popravka
2007-10-10 11:37:46 UTC
Permalink
Raw Message
On Wed, 10 Oct 2007 13:33:31 +0200, jbfairlight
Post by jbfairlight
<http://perso.orange.fr/fabrice.montupet/ti99i1.htm>
--> 2290 Frs pour TI99/4A
Non mossieur...
Je l'avais payé près de 5000 balles au début.
1 mois après il passait à 2290, donc j'ai compris très jeune que tout
tas de puces voit son prix divisé par deux en moins de 2 mois, et est
obsolète au bout de 6 :-)))))))
--
Nina
Tuttle
2007-10-10 11:51:41 UTC
Permalink
Raw Message
jbfairlight a écrit :

'lut,
Post by jbfairlight
Je pense que nous somme maintenant franchement dans une optique de société de
consommation...
Bien sur qu'il est toujours possible de bricoler, heureusement.

Mais qui aujourd'hui va s'em...der a se construire un scanner 5ppp a
partir d'une imprimante et d'un peu d'electronique, alors que pour une
poigné d'euros on trouve des scanners a plat 1200ppp ?

Les ports parralele ou serie on en trouve presque plus.

Pour moi l'interet des bricolage d'antant etait de se fabriquer des
trucs qui n'existait pas ou hors de porté.. et aujourd'hui la barre est
tres tres haute.
Bien sur qu'il y a des kits, de la doc sur le net, etc etc... Mais
entre les CMS, les vitesses de bus, etc etc.. il faut tout de suite de
l'artillerie lourde.

Par exemple, sur le forum de macbidouilles ils ont developpé une carte
electronique pour piloter des ecrans LCD recuperés sur des portables...
bonjour l'usine a gaz :
- temps de developpement
- obligation de realisé un cuivre pro
- soudure industrielle
- beaucoup de soft
C'est pas un gamin de 15 ou 16 ans qui va bidouiller ca tout seul dans
son garage... alors que c'est un 'simple' driver d'ecran...

--
Alain.
jbfairlight
2007-10-10 11:59:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Tuttle
'lut,
Post by jbfairlight
Je pense que nous somme maintenant franchement dans une optique de
société de consommation...
Bien sur qu'il est toujours possible de bricoler, heureusement.
Mais qui aujourd'hui va s'em...der a se construire un scanner 5ppp a
partir d'une imprimante et d'un peu d'electronique, alors que pour une
poigné d'euros on trouve des scanners a plat 1200ppp ?
Les ports parralele ou serie on en trouve presque plus.
Pour moi l'interet des bricolage d'antant etait de se fabriquer des
trucs qui n'existait pas ou hors de porté.. et aujourd'hui la barre est
tres tres haute.
Bien sur qu'il y a des kits, de la doc sur le net, etc etc... Mais entre
les CMS, les vitesses de bus, etc etc.. il faut tout de suite de
l'artillerie lourde.
Par exemple, sur le forum de macbidouilles ils ont developpé une carte
electronique pour piloter des ecrans LCD recuperés sur des portables...
- temps de developpement
- obligation de realisé un cuivre pro
- soudure industrielle
- beaucoup de soft
C'est pas un gamin de 15 ou 16 ans qui va bidouiller ca tout seul dans
son garage... alors que c'est un 'simple' driver d'ecran...
--
Alain.
Oui le 1er prix avant le changement c'était plutôt 7000 - 8000 Frs

De nos jour, Il y a plus amusant a faire que de simple scanner :
Par exemple une cameras sensible dans d'autre longueur d'ondes que le visible...
Des systèmes d'analyse d'images.. ou du sons ou des deux a la fois etc...

Piloter du // , RS232 ou Usb, c'est presque pareille de nous jours, il y a des
API ;)

Pour le bricolage je n'ai jamais dit qu'on avait fait ca en 2 jours ...
plutot en 3 mois ;)
IOBA
2007-10-10 22:38:16 UTC
Permalink
Raw Message
"jbfairlight" <***@NO.SPAM.free.fr> a écrit dans le message de news:
470cb88b$0$7070$***@news.free.fr...
|
| Mais je ne désespère pas... il y a encore des jeunes qui s'intéresse a
cela avec
| leurs moyens ;)
|
| Bon bon...
|
Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je ne
trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec ces
revues là !

(c'était la séquence nostalgie de l'oncle IOBA)

--
IOBA
Alex
2007-10-11 12:16:33 UTC
Permalink
Raw Message
Post by IOBA
Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je ne
trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec ces
revues là !
oui mais ils y vont pour quoi ? a chaque fois les gars que je vois demandent
du matos de sono (j'ai failli ecrire hifi :) )
--
Alex
[JDR] Visitez Extremia, un monde gratuit et en francais pour D&D et
autres jeux de role.
www.extremia.org
jbfairlight
2007-10-11 12:39:29 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alex
Post by IOBA
Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je ne
trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec ces
revues là !
oui mais ils y vont pour quoi ? a chaque fois les gars que je vois demandent
du matos de sono (j'ai failli ecrire hifi :) )
Pendant tres longtemps je me suis occupé de club de fusées/ballons strato,
etc... Et sur la fin de robotique et également d'astronomie...

Et il y a une quantité phénoménale d'application électronique ;)

Du simple retardateur analogique avec un NE555 a l'ordinateur complet fait
maison avec Z80, 6809 ou 68K ;)

Et je ne parle pas de la mécanique, l'usinage, composite, optique, etc...

Il y a de la place pour beaucoup de jeunes du moment qu'ils sont motivés !

allez voir ici :

http://www.planete-sciences.org/

http://www.planete-sciences.org/espace/

a mon époque c'était encore l'ANSTJ...
L'un de me club :
http://www.garef.com/aero/index.html

Et quelques club qui existaient deja a mon époque :
http://clesfacil.insa-lyon.fr/public/index.php
http://www.eurekaplus.org/index.php
http://www.amsat-france.org/spipamsat/article.php3?id_article=49
GzavSnap
2007-10-11 18:43:54 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alex
Post by IOBA
Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je ne
trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec ces
revues là !
oui mais ils y vont pour quoi ? a chaque fois les gars que je vois demandent
du matos de sono (j'ai failli ecrire hifi :) )
C'est moins vrai, malheureusement!
L'électronique de qualité est devenue microscopique...
Les composants chère...
Les produits fini sont de bonne qualité et disponibles!

... non les montages comme on les a connu, sont hors de prix.
Mais, il n'y a rien de mieux que de faire des montages pour apprendre
l'éléctronique!

Dans le temps ... (années 80 et pas 60) ... un Zx81 pouvait être bricolé
sans problème...
Maintenant, avec les standards, les shipsets et les architectures à la C.. ,
on prend une carte à 10 euros et ont bricole l'usb... c'est tout!
Pour le reste, le système d'exploitation fini de décourager les novices...

Les matériels les plus vendu dans les magasins d'éléctronique ne sont pas
les composants discret, mais les produits en kit ou finis!
(chargeur de batteries, cordons, fiches divers et variées... amplis ... et
autres fournitures para-électroniques.)

Xav.
IOBA
2007-10-11 20:42:06 UTC
Permalink
Raw Message
"GzavSnap" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
470e8208$0$21019$***@news.free.fr...
|
| C'est moins vrai, malheureusement!
| L'électronique de qualité est devenue microscopique...
| Les composants chère...
| Les produits fini sont de bonne qualité et disponibles!
|
| ... non les montages comme on les a connu, sont hors de prix.
| Mais, il n'y a rien de mieux que de faire des montages pour apprendre
| l'éléctronique!
|
| Dans le temps ... (années 80 et pas 60) ... un Zx81 pouvait être bricolé
| sans problème...
| Maintenant, avec les standards, les shipsets et les architectures à la C..
,
| on prend une carte à 10 euros et ont bricole l'usb... c'est tout!
| Pour le reste, le système d'exploitation fini de décourager les novices...
|
| Les matériels les plus vendu dans les magasins d'éléctronique ne sont pas
| les composants discret, mais les produits en kit ou finis!
| (chargeur de batteries, cordons, fiches divers et variées... amplis ... et
| autres fournitures para-électroniques.)
|
L'électronique ne va pas forcément avec l'informatique ! Les petits
montages simples suffisent encore à filer le virus à bien des gamins (K2000
repasse à la télé : c'est le moment de sortir les barres de LED !) Et quand
bien même ! Les vieilles cartes d'interface que nous faisions il y a 20 ans
fonctionneront tout aussi bien sur un PC moderne. Quant au coût... mes
derniers petits achats de dépannage m'ont coûté plus cher en essence pour le
déplacement qu'en composants
;-D

--
IOBA
K7+2lap
2007-10-12 13:38:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Alex
Post by Alex
Post by IOBA
Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je
ne
Post by Alex
Post by IOBA
trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec
ces
Post by Alex
Post by IOBA
revues là !
oui mais ils y vont pour quoi ? a chaque fois les gars que je vois
demandent
Post by Alex
du matos de sono (j'ai failli ecrire hifi :) )
C'est moins vrai, malheureusement!
L'électronique de qualité est devenue microscopique...
Les composants chère...
Les produits fini sont de bonne qualité et disponibles!
Moi j'ai arrêté les bidouilles hardware avec l'apparition des pqfp.
Impossible de maniper avec cela.
En gros, j'aimais bien le wrapping. On pouvait corriger, travailler par
phases, et puis c'était très fiable. Mais cela demandait de la méthode et du
bon travail.
Ma boite ne nous permettait pas de lancer des circuits imprimés. Et la
soustraitance m'était trop chère. Et les Xilinx réclamaient des pcb.
Post by Alex
... non les montages comme on les a connu, sont hors de prix.
Mais, il n'y a rien de mieux que de faire des montages pour apprendre
l'éléctronique!
Dans le temps ... (années 80 et pas 60) ... un Zx81 pouvait être bricolé
sans problème...
Maintenant, avec les standards, les shipsets et les architectures à la C.. ,
on prend une carte à 10 euros et ont bricole l'usb... c'est tout!
Pour le reste, le système d'exploitation fini de décourager les novices...
Les matériels les plus vendu dans les magasins d'éléctronique ne sont pas
les composants discret, mais les produits en kit ou finis!
(chargeur de batteries, cordons, fiches divers et variées... amplis ... et
autres fournitures para-électroniques.)
Il y a eu quelques phases qui ont lancé une mise à niveau des Français dans
le bricolage électronique. Une a commencé en novembre 1984... ;-) avec
réalisation d'ampli op avec du 4069 (?) ou HC04 !!!
Suivi d'un plan de remise à niveau un peu plus tard avec le PIC 84 (je ne me
souviens plus de la référence). De toutes façons on est hors charte!)
Maintenant plus rien! Que fait le gouvernement. Il cherche plutôt à
interdire ces mouvements populaires!!! ;-) ;-)
[bon pour les plus lourds... ce n'est que de l'humour! -quand je parle de
'plus lourds' !- ]

JMP
IOBA
2007-10-11 20:36:40 UTC
Permalink
Raw Message
"Alex" <***@hotmail.com> a écrit dans le message de news:
470e1422$0$17618$***@news.free.fr...
| "IOBA" <***@ioba.fr> wrote in message
| news:470d548e$0$14261$***@news.free.fr...
| > Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
| > marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je
ne
| > trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
| > On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec
ces
| > revues là !
|
| oui mais ils y vont pour quoi ? a chaque fois les gars que je vois
demandent
| du matos de sono (j'ai failli ecrire hifi :) )
|
| --
Non, non, moi je te parle bien de gamins qui viennent chercher au pire, pour
quelques-uns, des kits, mais le plus souvent une liste de composants ; il
m'est même arrivé d'en voir avec sous le bras un vieux numéro
d'"Électronique Pratique" que je reconnaissais pour l'avoir également sur
mes étagères. Il ne faut pas lâcher : on peut encore tirer quelque chose de
ces "jeunes glandeurs" :-D

--
IOBA
jbfairlight
2007-10-12 10:00:10 UTC
Permalink
Raw Message
Post by IOBA
| > Quand je vois le nombre impressionnant de gamins qui envahissent mon
| > marchand de composants électroniques préféré, je me demande pourquoi je
ne
| > trouve plus "Le Haut-Parleur" ou "Radio-Plans" en kiosque :-(
| > On a quand même fait des trucs de malades pour peu de brouzouffs avec
ces
| > revues là !
|
| oui mais ils y vont pour quoi ? a chaque fois les gars que je vois
demandent
| du matos de sono (j'ai failli ecrire hifi :) )
|
| --
Non, non, moi je te parle bien de gamins qui viennent chercher au pire, pour
quelques-uns, des kits, mais le plus souvent une liste de composants ; il
m'est même arrivé d'en voir avec sous le bras un vieux numéro
d'"Électronique Pratique" que je reconnaissais pour l'avoir également sur
mes étagères. Il ne faut pas lâcher : on peut encore tirer quelque chose de
ces "jeunes glandeurs" :-D
--
IOBA
Parfaitement ;)
Loading...